Huffpost Maroc mg

Madonna a une métaphore amoureuse pour parler de Trump

Publication: Mis à jour:
MADONNA
U.S. singer Madonna attends the world premiere of 'The Beatles: Eight Days a Week - The Touring Years' in London, Britain September 15, 2016. REUTERS/Neil Hall | Neil Hall / Reuters
Imprimer

PEOPLE - Deux mois après, Madonna est toujours bouleversée par l'élection de Donald Trump. La chanteuse de 58 ans a accordé une interview au Harper's Bazaar, pour le numéro de février. Elle explique son ressenti quotidien depuis le 9 novembre 2016. Pour elle, c'est comme se faire "larguer" tous les matins.

C'est Roxane Gay, auteur féministe engagée, qui a interrogé la star pour la 150e édition du magazine. Madonna y parle de sa carrière et de sa vie personnelle.

Elle recadre ceux qui la traitent de "cougar", ou ceux qui souhaitent la voir mettre un terme à sa carrière. "Je refuse de vivre une vie conventionnelle.[...] Cela rend met les gens très mal à l'aise", commente-t-elle. Mais ce n'est pas pour autant qu'elle changera son mode de vie, au contraire. La star discute aussi de ses projets, et notamment son plan d'action pour contrer les idées du nouveau président américain.

Un cauchemar permanent

Donald Trump devient rapidement un sujet central de l'interview. Publié hier sur le site internet du magazine, l'article fait déjà grand bruit alors qu'il y a trois jours c'est l'actrice Meryl Streep qui élevait la voix aux Golden Globes contre le magnat de l'immobilier.

Madonna révèle à Roxane Gay que la nuit de l'élection américaine a été un grand choc pour elle. La chanteuse de "Like a Prayer" avoue avoir prié intensément ce soir-là.

"J'étais assise à table avec mon agent, qui est aussi l'un de mes meilleurs amis, et on priait vraiment", explique-t-elle au Harper's Bazaar. "J'avais l'impression de regarder un film d'horreur... Je suis allée me coucher et depuis ce jour, je me réveille tous les matins et j'ai l'impression de m'être séparée de quelqu'un qui a vraiment brisé mon cœur", rajoute Madonna.

"Battez-vous pour le droit d'être libre...", tweete-t-elle le lendemain des élections à ses 1,41 million d'abonnés.

"C'est ce que je ressens tous les matins. Je me réveille et je réalise: 'Attends une seconde. Donald Trump est président. C'est un mauvais rêve. Ça arrive vraiment.'' C'est comme se faire quitter par son amant, mais aussi comme être coincée dans un cauchemar", manifeste la star qui semble pas être prête pour l'investiture de Donald Trump qui aura lieu le 20 janvier prochain.

Toutefois, la chanteuse réaffirme rapidement que son combat ne fait que commencer et qu'elle est prête à se battre davantage pour ses idéaux. Ça a notamment été le cas sur les réseaux sociaux quelques jours après l'élection présidentielle.

"Bonjour vendredi! Que le jeu commence. Prête à me battre contre le sexisme, l'âgisme, le racisme, l'homophobie et toutes les autres formes de bigoterie."

Une pop star engagée

Madonna s'était déjà élevée contre le candidat républicain durant la campagne présidentielle. Elle a par exemple promis une faveur sexuelle à tous ceux qui voteraient pour Hillary Clinton. Un jour avant les élections, elle a aussi poussé la chansonnette au Parc de Washington pour la candidate démocrate.

Madonna avoue enfin qu'elle a toujours du mal à se faire à l'idée de la présidence imminente de Donald Trump. La pop star a rendu un dernier hommage sur Instagram au président sortant, des paroles pleines d'amertume.

"Au revoir Monsieur le Président! Il n'y en aura aucun autre comme vous! Barack Obama vous êtes un roi parmi les hommes."

La chanteuse précise qu'elle se concentrera maintenant davantage sur les causes humanitaires et sociales qui lui tiennent à cœur. Son combat au Malawi, la cause LGBT, ou le féminisme, Madonna est sur tous les fronts. Sacrée "Femme de l'année" aux Billboard "Women in Music" Awards le 12 décembre 2016, elle en a profité pour prononcer un discours féministe engagé.

Dans la semaine qui a suivi l'élection du nouveau président des États-Unis, Madonna a été l'une des plus grandes contestataires de Trump. À travers ses actions, et surtout sa musique, elle compte bien mobiliser les Américains contre ses projets. "Je dois être beaucoup plus directe et moins mystérieuse, explique la pop star, ce que je trouve étonnant c'est combien les gens de l'industrie sont silencieux". La chanteuse regrette que ses collègues préfèrent "garder une position neutre pour maintenir leur popularité".

"Je veux toucher le cœur des gens pour qu'ils regardent leur vie d'une différente façon. Je veux faire partie de l'évolution parce que pour moi c'est soit tu fais partie de la création, soit de la destruction", ajoute Madonna à propos de sa carrière musicale. Sa vie professionnelle, comme personnelle, semblent donc prendre un tournant politique majeur pour les quatre prochaines années.

LIRE AUSSI: