Le PJD adopte la décision de Benkirane d'arrêter les négociations avec le RNI et le MP

Publication: Mis à jour:
BENKIRAN
Abdelilah Benkirane, secretary-general of Morocco's Islamist Justice and Development Party (PJD) speaks during a new conference at the party's headquarters in Rabat, Morocco early October 8, 2016. REUTERS/Youssef Boudlal TPX IMAGES OF THE DAY | Youssef Boudlal / Reuters
Imprimer

GOUVERNEMENT - Ce lundi 9 janvier au soir, le secrétariat général du Parti de la justice et du développement (PJD), réuni au siège du parti au quartiers des Orangers, a discuté de la décision du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane de mettre fin aux négociations avec le Rassemblement national des indépendants (RNI) et le Mouvement populaire (MP).

A l'issue de la réunion, le secrétariat général du parti de la lampe a --sans surprise-- adopté "pleinement et entièrement" la décision de Abdelilah Benkirane.

De leur côté, le RNI et le MP n'ont, jusqu'à présent, émis aucune réaction au communiqué du chef du gouvernement. Certains médias annoncent que les deux partis politiques diffuseront un communiqué conjoint avec l'Union socialiste des forces populaires (USFP) et l'Union constitutionnelle (UC), aux côtés desquels ils ont constitué un bloc de négociations revendiquant leur entrée commune au gouvernement.

LIRE AUSSI: