En Allemagne et en Italie, le nombre de migrants clandestins algériens a augmenté en 2016

Publication: Mis à jour:
LIBYA MIGRANTS
Photo d'illustration | Carolyn Cole via Getty Images
Imprimer

Le nombre de migrants clandestins algériens en Allemagne a explosé durant l'année 2016, atteignant 1100 personnes, soit une augmentation de 260% par rapport à l'année précédente, a rapporté dimanche le journal allemand Welt am Sonntag.

Citant des données officielles de l'agence de gestion des frontières européennes Frontex, le journal indique que le nombre global des demandeurs d'asile en Allemagne a sensiblement baissé durant 2016 comparé à 2015, l'année où la chancelière allemande Angela Merkel a décidé d'ouvrir les portes aux réfugiés, notamment Syriens.

Malgré cette baisse, le nombre des migrants et des réfugiés des pays d'Afrique du Nord, notamment de Libye, a lui augmenté en 2016.

En Italie et à Sardaigne uniquement, 1133 migrants clandestins algériens ont été interceptés par la police durant 2016, a rapporté la presse italienne. Au total, 27 barques de "harragas" ont été interceptées au large de Sardaigne, ce qui en fait le plus grand groupe sur l'île italienne où 7914 migrants clandestins ont été enregistrés durant l'année précédente.

Du côté algérien de la méditerranée, les autorités ont arrêté 1206 migrants clandestins sur le point de tenter de rejoindre l'Europe en 2016, selon des chiffres de la Ligue Algérienne de Défense des Droits de l'Homme (LADDH).

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.