Huffpost Tunisie mg

Le SNJT accuse El Hiwar Ettounsi d'avoir diffusé une "image fabriquée" sur les manifestations de Kasserine

Publication: Mis à jour:
EL HIWAR
Capture écran/youtube/El Hiwar ettounsi
Imprimer

Le Syndicat national des journalistes tunisiens a exprimé son mécontentement face aux "à l'image fabriquée portant sur les manifestations de Kasserine" diffusée par El Hiwar Ettounsi et portant le logo d'Al Jazeera dans l'émission 24/7 du 04 janvier 2016 (à partir de la minute 01:24 dans la vidéo ci-dessous), qui a entraîné "une campagne de dénigrement" contre les journalistes de la chaîne qatarie oeuvrant en Tunisie, a affirmé un communiqué publié par le Syndicat.

Revenant également sur une plainte -"sans preuves"- reçue de la part de la chaîne Attessia Tv contre un présentateur de la chaîne El Hiwar Ettounsi pour avoir aidé le journaliste de 10eme chaîne Israélienne à tourner des images lors de l'assassinat de Mohamed Zouari à Sfax, le syndicat affirme que ce qu'a fait El Hiwar Ettounsi est une "violation de l'éthique du métier" et un manque de neutralité.

Selon le SNJT, ces pratiques "cherchant le buzz et la concurrence déloyale" portent "atteinte aux médias nationaux, leur faisant perdre toute crédibilité face au public".

La même source rappelle que "ce n'est pas la première fois que la chaîne El Hiwar Ettounis dévie de ses fonctions" affirmant que cette dernière serait "proche du gouvernement et de la coalition partisane au pouvoir", citant notamment une "vidéo fabriquée" publiée par la chaîne avant la campagne présidentielle visant à porter atteinte à Moncef Marzouki.

La présentatrice de l'émission 24/7 qui a diffusé cette image sur El Hiwar Ettounsi, Myriam Belkadhi a tenu à faire une mise au point concernant cet incident dans l'émission diffusée hier: "Hier (...), nous avons diffusé une image portant le logo de la chaîne Al Jazeera. Nous croyions que cette image venait de Kasserine, d'ailleurs il y avait un commentaire dans ce sens en dessous de l'image (...) mais malheureusement, cette image était une image fabriquée, une fausse image, et nous avons commis l'erreur de la diffuser sans faire attention, sans faire plus d'investigation".

"J'ai eu une communication avec le directeur du bureau d'Al Jazeera en Tunisie, M. Lotfi Hajji, qui a été compréhensif. J'ai aussi eu une communication avec nos collègues de la chaîne Al Jazeera du bureau de Tunis. Nous leur présentons ainsi qu'à nos téléspectateurs d'avoir diffuser cette image" a-t-elle indiqué.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.