Un égyptien offre un poème aux Tunsiens

Publication: Mis à jour:
Imprimer

"Ayman Al Masri" est un jeune égyptien vivant en Tunisie, et en est visiblement amoureux. Toutes ses publications sur sa page Facebook en témoignent.

Vous rappelez-vous de la vidéo du Tunisien avec un chauffeur de taxi égyptien et qui avait fait le tour de la toile tunisienne il y a un an? C'est bien du même Ayman qu'il s'agit.

Beaucoup d'amour dans son poème, qu'il a publié il y a de cela quelques jours sur sa page.
Son poème "awel ma wselt" (qui pourrait se traduire par À mon arrivée), le montre se promenant dans les ruelles de la Medina de Sidi Bousaid, récitant ses quelques vers en éloge à la Tunisie et ses villes.

Ville par ville, de la perle du Sahel au cap bon, il fait ensuite le tour du sud énumérant ses richesses.
Il continue avec un clin d'oeil aux différents dirigeants politiques tunisiens à travers l'histoire tunisienne "Beys et présidents, Bourguiba, Zin et même Sebsi, Tunisie tu seras toujours libre."

Et pour conclure, il unit les peuples Tunisien et Egyptien dans un dernier vers, un message de tolérance en quelques mots "La Tunisie et l'Egypte? il ne s'agit pas de foot ni d'économie, regardez l'histoire de Bani Hilal"

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
La Tunisie, moi j'y vais
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction