Huffpost Algeria mg

Retour de terroristes en Tunisie: l'armée algérienne renforce son niveau d'alerte à la frontière

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Les troupes de l’armée algérienne déployées le long de la frontière avec la Tunisie renforcent leur niveau d'alerte pour faire face à toute tentative d'infiltration des éléments terroristes en Algérie, quelques jours après le retour de centaines de terroristes tunisiens annoncé par le ministère de l'Intérieur du pays voisin.

Selon la chaîne de télévision Echorouk TV, les troupes de l'armée algérienne déployées sur les 1.000 kilomètres de la frontière avec la Tunisie prennent des mesures drastiques pour contrer toute tentative d’incursion en Algérie.

Une vingtaine de postes frontaliers avancés, dotés de caméras thermiques et deux bases aériennes ont été installés par les éléments de la Gendarmerie nationale, rajoute-t-ton.

Les services de sécurité des communes El Ma Labiodh et El Kouif de la wilaya de Tébessa ont rapidement réagi aux annonces des responsables tunisiens, faisant état du retour de plus de 800 terroristes des zones de conflits au Moyen-Orient, dont la Syrie, le Yémen et l'Irak.

Ils ont installé de nombreux barrages de contrôle leur permettant d'inspecter les véhicules ou identifier les passagers suspects, expliquait mercredi 04 janvier 2017 le chef de la sécurité de la daïra El Ma Labiodh, Moussa Amroune, dans une déclaration à la même chaîne de télévision (Vidéo en tête de cet article).

Le même responsable a annoncé le renforcement de la frontière algéro-tunisienne à travers la mise en place de plus 60 tours de contrôles, équipées de caméras thermiques couvrant chacune un rayon de 3.5 kilomètres pour contrer les tentatives d'infiltrations ou de contrebande.

Les troupes frontalières de l'armée algérienne réagissent ainsi par principe de précaution au retour en Tunisie de plus de 800 terroristes tunisiens, ayant combattu dans les rangs de Daech, au moment où ses autoritésrépertorient 2.926 autres éléments suspects.

La question a d'ailleurs suscité de vives polémiques chez les Tunisiens, sociétés civile et partis politiques notamment,sortis la semaine dernière protester contre leur retour sur le sol tunisien en dépit des garanties de leurs hauts responsables.

LIRE AUSSI: Retour de jihadistes: Parler d'un scénario algérien en Tunisie est "une exagération" pour Mohsen Hassan

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.