Huffpost Maroc mg

Attentat d'Istanbul: Les victimes marocaines rapatriées à Casablanca

Publication: Mis à jour:
ISTANBUL
Flowers are placed in front of a police barrier near the entrance of Reina nightclub by the Bosphorus, which was attacked by a gunman, in Istanbul, Turkey, January 1, 2017. REUTERS/Umit Bektas | Umit Bektas / Reuters
Imprimer

ATTENTAT - Les dépouilles des deux ressortissantes marocaines décédées dans l'attentat d'Istanbul, survenu dans la nuit du samedi 31 décembre au dimanche 1er janvier, sont arrivées mardi soir à l'aéroport international Mohammed V de Casablanca.

Selon l'Agence France Presse (AFP), des membres de la famille de Rabia El Moustain et Zineb Aït Assi étaient sur place, "accompagnés de représentants du ministère des Affaires étrangères, des autorités locales et de l'ambassadeur de Turquie au Maroc".

"Ces assassins ne suivent pas l'islam. L'islam ne dit pas d'agir de la sorte", a réagi mardi soir le frère de Rabia, l'une des deux victimes dans une courte déclaration à la presse. "Ce sont des voyous", a fustigé le père de Zineb.

Quatre autres personnes de nationalité marocaine sont hospitalisées suite aux blessures qu'elles ont subies lors de l'attentat.

L'attaque a ciblé dans la nuit du Nouvel An la boîte de nuit "Reina" très fréquentée par les touristes, la jet set et les stars du football et située dans le district cosmopolite de Besiktas sur le bord du Bosphore.

L'assaillant a d'abord tué un agent de police et un civil à l'entrée de cette discothèque avant d'accéder à l'intérieur où se trouvaient près de 600 personnes et de tirer à l'aveuglette sur la foule.

Le bilan de l'attaque s'élève pour l'instant à 39 morts et 65 blessés. Parmi les victimes, de nombreux ressortissants de pays arabes.

Une cellule de crise a été mise en place par l'ambassade du du Maroc à Ankara et le consulat général du royaume à Istanbul, en coordination avec les autorités turques compétentes, pour apporter l'assistance nécessaires aux victimes et à leurs familles.

LIRE AUSSI: