Istiqlal: Le courant anti-Chabat veut une transition pacifique

Publication: Mis à jour:
CHABAT
DR
Imprimer

VIE PARTISANE - Lundi 2 janvier en fin d'après-midi, le courant des opposants à Hamid Chabat au sein de l'Istiqlal s'est réuni dans le domicile de M'hamed Boucetta, leader historique du parti.

Comme nous l'avons précédemment annoncé, loin de constituer une occasion pour créer un mouvement de fronde ou initier une scission, la réunion a été l'occasion, pour le courant opposé à la ligne politique de Hamid Chabat, de formuler le vœu de mener la transition de manière pacifique et en maintenant la cohésion de l'Istiqlal.

Dans ce sens, M'hamed Boucetta mènera une médiation entre l'actuel secrétaire général de l'Istiqlal et le courant anti-Chabat.

"M'hamed Boucetta est un sage de l'Istiqlal. Il joue le rôle du père de famille. Nous nous dirigeons souvent vers lui pour avoir son point de vue sur un certain nombre de questions, pour obtenir de lui qu'il effectue une médiation ou pour qu'il calme les esprits", nous a déclaré, hier, un haut cadre de l'Istiqlal.

M'hamed Boucetta négociera également avec le secrétaire général de l'Istiqlal pour l'inclusion de membres du courant anti-Chabat dans le comité chargé de gérer les affaires courantes du parti en attendant la tenue du congrès ordinaire du parti, prévu en mars.

LIRE AUSSI: Les principales leçons du scrutin du 7 octobre