Attentat d'Istanbul: Les nationalités des victimes étrangères

Publication: Mis à jour:
ISTANBUL
A former employee of the Reina nightclub reacts outside following an attack by a gunman in Istanbul, Turkey, January 1, 2017. REUTERS/Huseyin Aldemir | HUSEYIN ALDEMIR / Reuters
Imprimer

Des étrangers, notamment arabes, figurent parmi les 39 personnes tuées dans l'attaque par un homme armé dans une boîte de nuit d'Istanbul pendant la célébration du Nouvel An.

  • Trois Jordaniens ont été tués et quatre blessés, selon le ministère des
  • Trois Libanais ont été tués et quatre ont été blessés, a indiqué le ministère libanais des Affaires étrangères.
  • Trois Irakiens ont été tués, selon le ministère des Affaires étrangères irakien.
  • Un homme d'affaires tunisien et son épouse franco-tunisienne ont été tués. Selon l'ambassadeur de France en Tunisie, la mort de ce couple laisse "une petite fille de cinq mois privée de parents".
  • Deux Indiens, un homme et une femme ont aussi péri, selon un tweet de la ministre des Affaires étrangères, Sushma Swaraj.
  • Plusieurs Saoudiens sont également morts dans l'attaque, selon le consulat saoudien à Istanbul, qui n'en précise pas le nombre.

Selon le quotidien saoudien Asharq Al-Awsat, il y aurait cinq morts et 11 blessés parmi les ressortissants de ce pays.

  • Un Koweïtien a été tué et cinq autres blessés, selon le vice-ministre koweïtien des Affaires étrangères, Khaled al-Jarallah.
  • Un Libyen a été tué et trois autres blessés dans l'attaque, selon le ministère libyen des Affaires étrangères.
  • Une Israélienne a été tuée et une autre blessée, selon le ministère israélien des Affaires étrangères.
  • Un homme ayant la double nationalité belge et turque a été tué, selon le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders.
  • Quatre Français ont été blessés, selon la secrétaire d'Etat chargée de l'Aide aux victimes, Juliette Méadel
.
  • Quatre Marocaines ont également été blessées, selon l'ambassade du Maroc à Ankara, citée par l'agence MAP.
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.