Huffpost Maroc mg

L'inventeur des Kinder Surprise William Salice est mort

Publication: Mis à jour:
KINDER SURPRISE
L'inventeur des Kinder Surprise William Salice est mort | Ekaterina Minaeva
Imprimer

CHOCOLAT – William Salice, l'inventeur du célèbre œuf en chocolat Kinder Surprise, est décédé jeudi 29 décembre. Hospitalisé à Pavie dans le sud de Milan en Italie des suites d'un accident vasculaire cérébral, il est mort à l'âge de 83 ans, selon le quotidien italien La Repubblica.

Dans les années 1970, c'est lui qui avait imaginé le Kinder Surprise de l'entreprise italienne Ferrero. Proche de Michele Ferrero, père du Nutella et des Ferrero Rochers, William Salice avait eu l'idée d'un œuf en chocolat contenant un jouet à monter soi-même.

Le succès du Kinder Surprise est immédiat et durable: Ferrero a vendu des milliards d'oeufs Kinder en plus de 40 ans et assure en produire chaque mois de quoi paver les 400.000 m2 de la Macroplaza Monterrey à Mexico.

Refusant la casquette d'inventeur des Kinder Surprise, il affirmait qu'il n'en était "que l'exécuteur logistique", laissant la paternité au fondateur de l'entreprise Ferrero, rapporte la presse italienne.

Dans le livre "Nutella" de Gigi Padovani, ce dernier expliquait la genèse du Kinder Surprise: "Vous savez pourquoi les enfants aiment autant les oeufs de Pâques? Parce qu'il y a une surprise à l'intérieur. Alors donnons-leur Pâques tous les jours".

Parti à la retraite en 2007 avec un bonus de 400.000 euros, il a consacré cette somme à la création de "Color your life", un campus-pépinière sur la riviera italienne pour aider des jeunes de 13 à 18 ans à développer leurs talents, selon la presse italienne.

L'immense succès des oeufs Kinder a cependant été terni par plusieurs drames, comme la mort mi-janvier à Toulouse en France d'une fillette de 3 ans et demi étouffée par un petit jouet. Après enquête, le parquet avait dédouané Ferrero.

Les oeufs Kinder sont cependant interdits aux Etats-Unis, en raison d'une loi de 1938 interdisant de mettre un objet dans une denrée alimentaire, mais aussi depuis cet été au Chili, dans le cadre d'une nouvelle loi pour lutter contre l'obésité.

LIRE AUSSI: Rappel des barres de chocolat Mars: Le Maroc est aussi concerné