Les Etats-Unis interdisent à nouveau l'importation d'agrumes du Maroc

Publication: Mis à jour:
ORANGES
Les Etats-Unis interdisent à nouveau l'importation d'agrumes du Maroc | DR
Imprimer

AGRICULTURE - Les agrumes marocains sont de nouveau interdits d'entrée sur le territoire américain, un an après l'embargo mis par les Etats-Unis sur certains fruits en provenance du Maroc, levé en octobre.

Les Etats-Unis ont interdit l'importation d'agrumes en provenance de la région de Berkane après avoir découvert, au cours d'une inspection mi-décembre, des larves de mouche dans un lot de clémentines du Maroc arrivé dans le port de Philadelphie.

Selon le média local Philly.com, le bureau de Philadelphie du département américain de sécurité intérieure a envoyé une circulaire du service d'inspection sanitaire des animaux et des plantes (APHIS) annonçant l'interdiction de "l'importation de mandarines, clémentines et oranges douces de la région de Berkane" au Maroc.

Selon le département américain de l'Agriculture, la mouche méditerranéenne est "l'un des insectes les plus ravageurs du monde" pour les produits agricoles, car ses larves détruisent de nombreuses variétés de fruits et de légumes.

L'interdiction, délivrée le 23 décembre, s'applique à tous les ports des États-Unis jusqu'à nouvel ordre, précise le site d'informations.

"Cette interdiction sera en vigueur jusqu'à ce que l'APHIS et l'organisation nationale de protection des végétaux du Maroc prennent les mesures nécessaires pour atténuer le risque phytosanitaire", a déclaré l'APHIS.

Pour le quotidien espagnol El Mundo, cette mesure est "un nouveau coup dur pour la qualité et l'image des agrumes marocains", alors même que l'Union européenne a approuvé en 2016 des tarifs d'assouplissement pour l'entrée d'agrumes du Maroc sur les marchés européens.

Les Etats-Unis absorbent 9% des exportations d’agrumes du royaume, contre 20% expédiés vers l’Union européenne et près de la moitié vers la Russie.

LIRE AUSSI: