Piratage russe: Finalement, Vladimir Poutine décide de n'"expulser personne", après les sanctions américaines

Publication: Mis à jour:
VLADIMIR PUTIN
Russian President Vladimir Putin attends a session of the Collective Security Treaty Organisation (CSTO) in St. Petersburg, Russia December 26, 2016. Sputnik/Michael Klimentyev/Kremlin/via REUTERS ATTENTION EDITORS - THIS IMAGE WAS PROVIDED BY A THIRD PARTY. EDITORIAL USE ONLY. | Sputnik Photo Agency / Reuters
Imprimer

INTERNATIONAL - La Russie "ne va expulser personne" en réponse aux sanctions américaines prises la veille contre Moscou, accusé d'ingérence électorale, a déclaré vendredi 30 décembre le président russe Vladimir Poutine.

"Nous n'allons expulser personne", a assuré le président russe alors que son chef de la diplomatie a proposé d'expulser 35 diplomates américains. La Russie se réserve toutefois "le droit de prendre des mesures de rétorsion", et "restaurera les relations russo-américaines au vu de ce que sera la politique du président américain élu Donald Trump", a-t-il précisé.

Plus d'informations à venir...

LIRE AUSSI: