Les vidéos qui ont marqué les internautes tunisiens en 2016

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Les vidéos partagées sur les réseaux sociaux depuis le début de l'année 2016 jusqu'à sa fin sont nombreuses. Du sauvetage d'un chat par des habitants du Kef à une bagarre sur le terrain par des joueurs de Rugby à Monastir, en passant par des vidéos de sensibilisation comme la traite des humains ou le mariage du violeur à sa victime.

Les prestations musicales qui sortent du commun, comme celle des ministres de la Culture, Tunisien et Algérien, ou encore le clip Metal de Lotfi Bouchnak. Les internautes tunisiens ont eu droit à de l'actu en tout genre, tantôt insolite tantôt touchante.

Le HuffPost Tunisie a sélectionné pour vous quelques unes de ces vidéos qui n'ont pas laissé les internautes indifférents:

  • Trump au pouvoir: Il menace de se suicider
    A l'annonce de la victoire de Trump aux élections américaines, un Tunisien a menacé de se jeter du haut de l'horloge de l'Avenue Habib Bourguiba, si Barack Obama ne reste pas à la tête des États-Unis. Selon la radio Mosaïque FM qui avait filmé la scène, l'homme âgé d'une cinquantaine d'années, en état d'ébriété, a été sauvé par les unités de la protection civile et transporté vers un hôpital.
  • La loi sur l'harcèlement sexuel ne leur plait pas
    La loi sur l'harcèlement sexuel à l'encontre des femmes avait suscité multiples réactions, parmi lesquelles la vidéo de ces deux jeunes femmes qui y expriment leur mécontentement sur ladite loi. ''Qu'ils draguent ou pas, les mecs manquent en Tunisie. De là à ce qu'ils se retrouvent en plus en prison...'' déclarent-elles, marquant leur désapprobation. En effet, l'harcèlement sexuel sera puni d'une peine de prison de deux ans et une amende de 5000 dinars sont prévus.
  • Le journalisme vu par le président de la République
    Lors de sa visite aux blessés de l’accident mortel survenu à Jbel Jloud, le président de la République Béji Caïd Essebsi s’est emporté face à un journaliste de la chaîne de télévision privée Attessia Tv avant de s'en prendre à la corporation en général. “Honte à vous” a martelé le président de la République en s’adressant aux journalistes présents. “Quand vous parlez, vous perturbez l’opinion publique” a-t-il ajouté en soulignant la nécessité de vérifier avant de communiquer.
  • Sauvetage spectaculaire
    Le chaton était coincé en hauteur et se trouvait ainsi dans une situation inconfortable. 5 personnes ont volé à son secours en lui tendant un gros tapis sur le sol, pour amortir sa chute en sautant. Délivré et tiré d'affaire, le chaton a furtivement filé loin de la zone de danger, vive la liberté !
  • Lotfi Bouchnak se met au Métal
    À l'initiative du groupe RUUHAANIIA, François R.Cambuzat et Gianna Greco (que l'on voit derrière Lotfi Bouchnak) ont lancé un projet consistant à mêler les chants traditionnels à leur musique à savoir le métal. Ce clip ne laisse personne indifférent. Cette vidéo montrant Lotfi Bouchnak chantant sur du Métal avait fait le buzz en juillet 2016. Et les réactions ont bien sûr été mitigées, entre ceux qui ont applaudit cette initiative et d'autres qui l'ont désapprouvée.
  • Quand des lycéens se sont mobilisés contre l'article 227bis
    Sous le titre "Donnes-moi une poupée et n'en fais pas de moi une", le mot poupée voulant dire en dialecte tunisien à la fois "poupée" et "épouse"), cette vidéo était l'initiative des jeunes lycéens du lycée pilote Mohamed Farj Chedly de l'Ariana; sous l'égide du club d'éducation Civique, qui ont crié leur révolte contre l'article 227bis du code pénal, qui permet le mariage de mineures victimes d'abus sexuels avec leur agresseurs. Un article, objet de polémique en Tunisie depuis l'affaire de la jeune fille du Kef.
  • "La rue est leur salle, et tous les passants étaient invités."
    Briser les us et coutumes mais pas tout à fait car, comme c'est l'usage, la mariée est vêtue d'une robe blanche imposante et le mari habillé d'un costume. Néanmoins, loin des traditionnelles fêtes de mariages et leurs codes, les mariés étaient assis par terre, leurs guitares sous la main, ils chantaient sous les youyous et les applaudissements des amis et passants qui les entouraient.
  • Le duo original entre le ministre de la Culture tunisien et algérien
    Lors de la cérémonie d'ouverture des journées culturelles algériennes de Sfax, le ministre tunisien de la Culture, Mohamed Zine El Abidine et son homologue algérien Azzedine Mihoubi se sont prêtés à un exercice original. Prenant son Oud, le ministre tunisien démarre une mélodie, sur laquelle, le ministre algérien de la Culture lit un poème.
  • Le coup de poing reçu par le délégué de Sidi Hssine
    Cette vidéo a tourné sur les réseaux sociaux en octobre 2016, montrant une femme en train d'agresser le délégué de Sidi Hassine. Inerte dans la vidéo, laissant faire la femme qui l'insultait et le frappait, le délégué a réagi plus tard sur les ondes de Shems FM. L’employée a été condamnée à 5 ans et 6 mois de prison.
  • "Ya sallek wahline"
    Une chanson intitulée "Ya sallek wahline"(On croise les doigts pour une issue), de Abir Mrabet avec le groupe "Fousayfousa" fait le buzz sur les réseaux sociaux. Partagée sur la page du chanteur tunisien Lotfi Bouchnak, elle a été massivement relayée. Un ras-le-bol que résume les paroles de la chanson sous un air bon enfant inspiré par le rythme d'une musique bédouine.
  • "Mine through Time"
    RÉSEAUX SOCIAUX- Kmar Ben Soltane, Cynda Abdeneby et Amira Ben Said, trois jeunes femmes tunisiennes qui ont eu l'idée de parodier des chansons bien connues avec une mise en scène décalée pour chaque chanson. La vidéo est intitulée "Mine through Time/ Tunisian version". La vidéo compte à ce jour près de 70 000 vues.
  • L'humanisme en vidéo
    A Lafayette, dans le centre-ville de Tunis, un agent de la sécurité routière de la Protection civile a trouvé la solution pour aider les citoyens, en les portant un à un dans les bras, leur faisant traverser la rue. Un geste plein d'humanité capturé en vidéo.
  • Absence inquiétante
    L'absence du Président lors de la prière du Aid ou encore pour présenter ses voeux à la télé comme il est de coutume, avait intrigué les médias et les internautes et a suscité les railleries de ces derniers qui ont lancé une campagne "Winou Bajbouj?" (Où est passé Béji?). Dans ce contexte, l'acteur Lotfi Abdelli a posté une vidéo où il exprimait avec ironie son inquiétude quant à cette absence.
  • "Ministère de la Repentance"
    Face aux déclarations du président de la République Béji Caid Essebsi, qui avait affirmé que la Constitution garantit le droit à tous les Tunisiens de rentrer au pays, et notamment les terroristes ayant sévi en Syrie, en Irak et en Libye et sa volte-face sur le sujet, de nombreux tunisiens ont exprimé leurs craintes, dont l'humoriste Sarroura Libre. Cette dernière a posté une vidéo où elle joue le rôle d'une fonctionnaire du "ministère de la repentance", ministère fantaisiste, afin de tourner en dérision le possible retour de terroristes tunisiens au pays.
  • "Tunisian dream"
    Hakim Jemili propose dans cette vidéo à ses fans d'aller vivre en Tunisie et de vivre le "Tunisian Dream". Grâce au rêve tunisien, "ça ne sera plus les États-Unis, mais les États-Tunisie maintenant...puis le dollar sera le dinar, c'est de la merde mais je vous jure qu'on va s'en sortir, c'est mieux que les États-Unis" a t-il indiqué dans sa vidéo.
  • "Pas à vendre"
    La vidéo est intitulée "Pas à vendre", avec la participation de l'acteur tunisien Atef Ben Hassine. Elle illustre les différentes formes de traite des êtres humains; exploitation économique, domestique, sexuelle, etc. Cette vidéo s'inscrit dans le cadre de l'étude d'un projet de loi sur la traite humaine à l'Assemblée des représentants du peuple (ARP).
  • Mashup spacetoon songs
    Musiciens et percussionnistes de talent, Jihed Hammami et Soufiane Hachlaf ont décidé de reprendre les génériques des dessins animés qui ont marqué leur enfance. La vidéo a dépassé un million de vues sur Youtube. A l'aide d'une guitare ou d'une "darbouka", ils reprennent des chansons fredonnées par toute une génération: de "Captain Majed" à "Digimon" en passant par "Conan le détective", les deux musiciens offrent un voyage en enfance.
  • Jamel Debbouze et l'ESS
    "Eni Eni Dima Theni" ("moi je termine toujours deuxième (du championnat) a chanté Jamel Debbouze, en référence à une chanson chantée par les supporters d'autres clubs pour taquiner les supporters "étoilistes", qui plusieurs années durant ont terminé à la deuxième place du classement du championnat de football tunisien. "Sauf cette année" finit-il par ajouter.
  • Esprit très "sportif"
    lord de la finale de la Coupe d'Afrique de de Rugby et à quelques secondes de la fin du match, une bagarre éclate entre deux joueurs sans raison apparente. S'en suit une bagarre générale entre les différents protagonistes, touchant même le staff technique des deux équipes. Décrite comme "impressionnante", cette bagarre générale a été diffusée partout à travers le monde: L'Express, le Parisien et plusieurs chaînes télés ont diffusé ces images.
  • Le député Khemaies Ksila se déhanche sur du Maître Gims
    Le député Nidaa Tounes à l'Assemblée des représentants du peuple, Khemaies Ksila s'est prêté à un exercice assez insolite lors de l'émission "100 façons" diffusée sur la chaîne Attessia. Sur le titre de Maitre Gims "Sapés comme jamais", le député se déhanche en faisant suivre ses pas à ses camarades, avant de se retrouver au sol, suivant la danse imposée par Tarek Baalouche sur le titre "Hello" de Lionel Richie.
  • "Ahna Tounes"
    Dans une action internationale pour lutter contre le terrorisme, le Rotaract Club de Kairouan a publié une vidéo: "Ahna Tounes" (Nous sommes la Tunisie). Tout en filmant des lieux historiques tels que la grande mosquée de Kairouan, ou encore les ksours de Matmata. En passant par des paysages surplombant certaines villes tunisiennes, une voix off vante les mérites du pays.
  • "La Tunisie vue du ciel"
    "La Tunisie vue du ciel" est une vidéo filmée par drone et réalisée par Samy Frikha, auteur, photographe, réalisateur et un des premiers spécialiste de prise de vue aérienne en Tunisie. De la Cathédrale de Carthage, aux oliveraies du sud en passant par les plages paradisiaques et le désert, son film montre des images de la Tunisie à couper le souffle.
  • A la manière de "Love Actually"
    De la surprise à l'effervescence de bonheur, cette demande de mariage aura fait une heureuse. Publiée sur Facebook, la scène se serait déroulée à Monastir, au milieu d'une dizaine de personnes. C'est là que le jeune homme a décidé de faire un message à sa fiancée en utilisant des pancartes pour finir par lui offrir une rose rouge et... une bague.
  • "Et si les femmes allaient dans 'des cafés pour hommes'?".
    Une caméra cachée de la chronique "Notre Grand Peuple" a fait le buzz après sa diffusion lors de l'émission #RDV9 sur Attesia TV. Sur cette vidéo, certains habitués pénètrent dans ce café, et découvrent plusieurs femmes installées. Leur réaction vaut le détour!
  • C'est la fête à la recette des finances
    Voilà comment ce citoyen a décidé de célébrer son permis de circulation. Accompagné d'une troupe folklorique, il s'est dirigé vers la recette de finances de la "Mansoura" à Kairouan, pour fêter l'obtention de ses papiers après plusieurs allers et venues.
  • Cet agent municipal appelle les gens à sortir les poubelles...en chantant
  • "I'm so sorry"
    Sur le tapis rouge des JCC 2016, le clash entre Mariem Ben Chaâbane et Meriem Ben Moulahem.
  • Ces Tunisiens qui se prélassent sur le rail du métro
    En ce mois de ramadan, et à quelques minutes de la rupture du jeûne, le rail du métro devient un lieu où se prélasser: Tables, chaises, étals...tout y est. Aucune conscience du danger qui les guette, ni de respect pour la circulation du métro, des piétons discutent, des motos traversent et ce alors que le métro attend pour pouvoir passer son chemin.
  • La joie de l'équipe nationale de Hockey, championne d'Afrique 2016
  • Elle rend hommage au poète tunisien décédé Sghaier Ouled Ahmed en jouant du Qanûn à l'avenue Bourguiba
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.