Huffpost Algeria mg

Skikda: création de la Fondation Malek Chebel pour la culture et la connaissance

Publication: Mis à jour:
MALEK CHEBEL
FRANCE - OCTOBER 10: Malek Chebel at the Books festival of Mouans-Sartoux 2007 in Menerbes, France On October 10, 2007-Malek Chebel, writer, anthropologist. (Photo by Brice TOUL/Gamma-Rapho via Getty Images) | Brice TOUL via Getty Images
Imprimer

La Fondation Malek Chebel (1953-2016) pour la culture et la connaissance a été créée mercredi à Skikda par le fils du défunt penseur auteur de "L'Islam des lumières" en marge de la commémoration du 40e jour de son décès, indique l'APS.

Selon Michael Chebel, cette Fondation "avancera sur les traces de ce philosophe et penseur" et œuvrera à "introduire son legs intellectuel à l’Unesco".

Le président de la Fondation a également a affirmé que cette institution encouragera les universités à prendre en considération l'œuvre de son père, notamment sa réflexion autour de "L'Islam des lumières", mais aussi l’apport de ses livres et ses manuscrits.

L'autre objectif de la Fondation, a précisé Michael Chebel, est d'œuvrer à traduire les œuvres de cet anthropologue et écrire sa biographie, principalement la période de son enfance, passée à Skikda sa ville natale, en plus de l’organisation d’un séminaire international autour de l’œuvre de Malek Chebel et son message universel.

Né le 23 avril 1953 à Skikda, Malek Chebel est détenteur d’un diplôme en anthropologie (étude des religions) qu’il décrochera à l’université d’Alger, avant de partir en France pour y poursuivre ses études à La Sorbonne pour devenir docteur en anthropologie, sciences politiques et psychanalyse.

Selon son fils Michael, Malek Chebel, décédé le 12 novembre 2016 à l’âge de 63 ans dans un hôpital parisien, était parmi les plus farouches défenseurs du dialogue entre les civilisations et les religions, plaidant pour la modernisation de la pensée islamique.

Malek Chebel a publié environ 40 ouvrages en français et en anglais, dont "Le corps en Islam" en 1984, "Formation de l’identité politique" en 1986, "L’imaginaire arabo-musulman" en 1993, "Le Coran raconté aux enfants" en 2006, ainsi que "Dictionnaire amoureux de l’Algérie" en 2012.

La famille de Malek chebel a été honorée par l’Union nationale des écrivains algériens au cours des festivités de commémoration du 40e jour de sa disparition qui ont vu la présence de plusieurs figures du monde de la culture ainsi que des proches du défunt.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.