Huffpost Tunisie mg

Béji Caid Essebsi s'emporte contre les journalistes: "Quand vous parlez, vous perturbez l'opinion publique" (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Dans le cadre de sa visite aux blessés de l’accident mortel survenu ce matin à Jbel Jelloud, à l’hôpital des grands brûlés de Ben Arous, le président de la République Béji Caïd Essebsi s’est emporté face à un journaliste de la chaîne de télévision privée Attessia Tv avant de s'en prendre à la corporation en général.

Une vidéo diffusée par Shems Fm et largement diffusée sur les réseaux sociaux montre le président de la République entouré par des politiciens et des journalistes de différents médias. “En tout cas, je suis venu..” a dit le président avant d’être interrompu par un journaliste d’Attessia qui lui demande de présenter les mesures qui seront prises à la suite de cet accident grave. En colère, Caïd Essebsi lui répond “Tu es de la chaîne Attessia… Normalement, tu n’as pas à être ici … Ni Attessia (la 9ème), ni Athemna (la 8ème) ni même Al Khamssa (la 5ième).” “Nous nous sommes pas ici pour prendre des mesures, nous sommes ici pour faire le constat de la situation,” a-t-il renchéri.

“Honte à vous” a martelé le président de la République en s’adressant aux journalistes présents. “Quand vous parlez, vous perturbez l’opinion publique” a-t-il ajouté en soulignant la nécessité de vérifier avant de communiquer.

Plusieurs internautes ont fortement critiqué le comportement “inexpliqué” de Béji Caïd Essebsi et se sont montrés choqués par son attitude.

Légende: "Et toi tu ne devrais même pas être au Palais (de Carthage)..."

Légende: " 'Tu ne devrais pas être là', peut-être qu'il devrait être à El Gorjani (où se trouve un centre de détention)...Lui il a le droit de poser des questions et toi le droit de répondre, pas d'exclure...Alors, vous êtes de retour?" s'interroge cet animateur à la radio Jawhara Fm.

Légende: "Il a perdu la boule le monsieur"

Légende: "Maudite démocratie...C'est la façon parfaite avec laquelle les personnes civilisées répondent" ironise cet internaute

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.