Huffpost Maroc mg

Barack Obama est "sûr" qu'il aurait gagné l'élection présidentielle contre Donald Trump (qui n'a pas apprécié)

Publication: Mis à jour:
OBAMA ET TRUMP
Barack Obama est "sûr" qu'il aurait gagné l'élection présidentielle contre Donald Trump (qui n'a pas apprécié) | KEVIN LAMARQUE / REUTERS
Imprimer

INTERNATIONAL - Présomptueux, Barack Obama? Le président américain, qui doit quitter ses fonctions le 20 janvier, s'est dit "sûr" qu'il aurait remporté un troisième mandat si la Constitution lui avait permis d'être une nouvelle fois candidat.

Dans un entretien au podcast "The Axe Files" animé par son ancien proche conseiller David Axelrod et produit par CNN et l'université de Chicago, Barack Obama a en tout cas rejeté lundi 26 décembre les critiques affirmant que sa vision pour les Etats-Unis n'avait été qu'un rêve.

"J'ai confiance en cette vision, parce que je suis sûr que si je m'étais représenté et que je l'avais expliquée, je pense que j'aurais mobilisé une majorité d'Américains pour s'y rallier", a-t-il déclaré en laissant entendre qu'il se serait imposé face à Donald Trump.

"Des emplois qui s'en vont, l'Etat islamique, Obamacare, etc."

Le président a aussi estimé que la candidate démocrate battue, Hillary Clinton, avait merveilleusement réussi dans des circonstances vraiment très difficiles. (...) Je pense qu'il y avait deux poids, deux mesures la concernant". Et il a rappelé que le parti démocrate avait remporté le vote populaire face au candidat républicain.

Ce dernier n'a pas tardé à réagir sur Twitter, où il reste toujours très actif depuis son élection. "Le président Obama a dit qu'il pensait qu'il aurait gagné contre moi. Il peut dire ça mais je dis PAS QUESTION! - des emplois qui s'en vont, l'Etat islamique, Obamacare, etc.", a énuméré Donald Trump pour attaquer le bilan de son prédécesseur.

Dans un tweet ultérieur, Donald Trump a aussi estimé que le monde était "lugubre" avant son élection, qu'il n'y avait pas "d'espoir", le slogan utilisé par Barack Obama lors de son élection en 2008. "Maintenant, les marchés sont en hausse de près de 10% et les dépenses de Noël dépassent 3000 milliards de dollars!" a affirmé le milliardaire.

LIRE AUSSI: