Huffpost Algeria mg

Le djihadiste syrien qui avait envoyé ses deux petites filles se faire exploser aurait été tué par ses acolytes

Publication: Mis à jour:
ABU NIMR AL SURI
Capture ecran
Imprimer

Le père des deux fillettes, qui les avait envoyé faire exploser une bombe dans un commissariat dans la capitale syrienne, aurait été tué par des hommes armés dans la banlieue de Damas.

Plusieurs sources, dont Raï Al Youm, annoncent que le terroriste syrien Abdul Rahman Shaddad, connu sous le nom d'Abu Nimr al-Suri, aurait été exécuté par le groupe Fatah al-Cham (anciennement Front al-Nosra) dont il était membre.

L'homme en question, avait enregistré une vidéo s’est filmé en train de donner ses dernières recommandations à ses fillettes de sept et neuf ans pour qu’elles commettent un attentat suicide contre les forces du gouvernement syrien à Damas.

Une vidéo particulièrement perturbante a circulé ces derniers jours sur les réseaux sociaux, montrant un père djihadiste demander à ses deux fillettes d’aller commettre une "attaque kamikaze contre des infrastructures du gouvernement syrien de Bachar al-Assad".

Selon le journal britannique Daily Mail qui avait publié ledit enregistrement, l’homme est un combattant du groupe rebelle djihadiste Jabhat Fatah al-Cham, anciennement Jabhat al-Nosra et lié à al-Qaïda.

L'enregistrement avait choqué et suscité le doute sur l’appartenance du terroriste jusqu’à ce qu'il soit formellement identifié par des médias occidentaux.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.