Déclarations de Chabat: Benkirane se rend en Mauritanie pour éteindre l'incendie

Publication: Mis à jour:
BENKIRANE
Moroccan Prime Minister and Secretary General of the ruling Islamist Justice and Development Party (PJD), Abdelilah Benkirane, attends a conference during a party meeting in Sale on October 22, 2016. / AFP / FADEL SENNA (Photo credit should read FADEL SENNA/AFP/Getty Images) | FADEL SENNA via Getty Images
Imprimer

DIPLOMATIE - Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane se rendra ce mardi 27 décembre en Mauritanie.

Lors de sa visite, qui durera une journée, Benkirane rencontrera le chef de l'Etat mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz. Il s'agira de réitérer aux autorités mauritaniennes le respect, par le Maroc, du principe de bon voisinage, ainsi que la position du royaume sur les relations maroco-mauritaniennes.

Cette visite intervient après l'incident provoqué par Hamid Chabat, secrétaire général du parti de l’Istiqlal, qui a affirmé lors d'une rencontre de l'Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) que la Mauritanie était une terre marocaine.

Dans un communiqué au ton dur, diffusé lundi 26 décembre, le ministère des Affaires étrangères et de la coopération dit avoir suivi "avec préoccupation" la polémique suscitée par les déclarations de Chabat. Le ministère, qui "rejette vigoureusement ces déclarations qui portent atteinte aux relations avec un pays voisin frère", estime que celles-ci "démontrent une méconnaissance profonde des orientations de la diplomatie marocaine, tracées par Sa Majesté le roi et qui prônent le bon voisinage, la solidarité et la coopération avec la Mauritanie sœur".

LIRE AUSSI: Les principales leçons du scrutin du 7 octobre