George Michael est mort d'une crise cardiaque selon son manager

Publication: Mis à jour:
GEORGE MICHAEL
George Michael est mort "dans son lit, en paix" d'une crise cardiaque selon son manager | STEFAN WERMUTH / REUTERS
Imprimer

PEOPLE – Il avait 53 ans. George Michael est décédé ce dimanche 25 décembre, laissant derrière lui 40 ans de carrière. Idole des adolescents dans les années 1980 avec le groupe Wham!, il s'était révélé dans sa carrière solo.

Mort le jour de Noël, l'auteur du tube Last Christmas a été retrouvé sans vie dans son lit à son domicile à l'ouest de Londres. Son manager Michael Lippman a déclaré au magazine Billboard que le chanteur avait été retrouvé allongé "dans son lit , en paix". George Michael est mort d'une crise cardiaque, a-t-il déclaré.

"C'est avec grande tristesse que nous confirmons que notre fils, frère et ami George est mort en paix à son domicile à Noël", avait déclaré son agent dans un premier temps, sans donner plus de détail. Le site people américain TMZ a confirmé les causes de la mort de George Michael. "Il est mort dans son sommeil et n'a pas souffert", explique-t-on de source proche du chanteur. Un représentant de l'artiste a expliqué qu'il n'était pas malade et qu'il travaillait même sur un film autobiographique dont la diffusion était prévue en mars prochain.

De son côté, la police a précisé qu'"une autopsie allait être menée en temps voulu". "A ce stade, la mort est traitée comme inexpliquée mais pas suspecte", explique-t-on.

La mort et la maladie

Au long de sa carrière, George Michael avait évoqué ses problèmes de santé dans une interview, et de son désir de vivre dans ses chansons.

En 2011, il avait passé plusieurs semaines dans le service de soin intensif d'un hôpital autrichien pour une grave pneumonie. L'été suivant, il sort le titre White Light dans lequel on peu l'entendre crier "I am alive" ("Je suis vivant"). Dans le refrain de cette chanson, il évoque la fois où il a cru mourir.

Dans Jesus to a Child, George Michael avait chanté la lente et douloureuse mort de ses compagnons, et notamment celle d'Anselmo Felipa, décédé du virus du sida.

LIRE AUSSI: