Huffpost Maroc mg

Une Française à la tête d'une ONG enlevée au Mali

Publication: Mis à jour:
MALI
A French soldier stands next to an armored vehicle in Inat, Mali, May 27, 2016. REUTERS/Media Coulibaly | Reuters Staff / Reuters
Imprimer

INTERNATIONAL - Le ministère des Affaires étrangères français a confirmé ce dimanche 25 décembre qu'une Française à la tête d'une ONG avait été enlevée samedi au Mali. Il s'agit de Sophie Pétronin, "qui dirige une organisation non gouvernementale venant en aide aux enfants souffrant de malnutrition", a précisé le ministère.

L'ONG en question est Aide à Gao, comme le précisait en 2012 Le Dauphiné Libéré qui lui avait consacré un article. Les autorités "sont pleinement mobilisées pour rechercher et libérer, le plus vite possible, notre compatriote", a encore assuré le Quai d'Orsay.

Une source de sécurité malienne et deux élus locaux avaient affirmé samedi à l'AFP que cette ressortissante franco-suisse avait été enlevée à Gao, dans le nord du Mali, par des hommes armés.

Elle "a été enlevée samedi par des hommes armes à Gao. Nous avons lancé des poursuites immédiatement" pour retrouver les ravisseurs, avait indiqué la source de sécurité malienne, sans donner de détail sur l'identité de ces derniers et les circonstances de l'enlèvement.

Le rapt avait été confirmé à l'AFP par deux élus de la ville de Gao, la plus grande ville du nord du Mali, située à 1200 km au nord-est de la capitale Bamako. L'un d'eux avait précisé que la ressortissante franco-suisse enlevée travaillait dans l'humanitaire.

Plus d'informations à venir

LIRE AUSSI: