Huffpost Algeria mg

In Salah: une première tranche de la station de déminéralisation de l'eau potable inaugurée

Publication: Mis à jour:
INSALAH
APS
Imprimer

Une première tranche de la station de déminéralisation de l’eau potable, destinée aux besoins de la population de la ville In-Salah, d’une capacité de 12.500 m3/jour, a été inaugurée dimanche par le ministre des Ressources en Eau et de l’Environnement, Abdelkader Ouali.

Localisée à 70 km au nord d’In-Salah, cette station constitue le 6ème lot du méga-projet de transfert de l’eau potable d’In-Salah vers Tamanrasset sur 750 km qui, permettra, lorsqu’il tournera à plein régime, d’offrir une capacité de 100.000 m3/ jour d’eau déminéralisée à l’horizon 2030.

Une autre tranche de 12.500 m3/ jour d’eau déminéralisée, destinée à la population de Tamanrasset, sera mise en exploitation durant la première semaine de janvier prochain, portant ainsi la capacité distribuée à 25.000 m3/jour, a-t-on expliqué.

Sur site, M. Ouali a mis en exergue l’importance de cet ouvrage, qui entre dans le cadre du mégaprojet de transfert des eaux In-Salah/ Tamanrasset prévu dans le programme du président de la République Abdelaziz Bouteflika et appelé à ouvrir de larges horizons pour le développement socioéconomique dans le Grand Sud.

Visitant la salle de contrôle de cette station, il a appelé les responsables en charge de sa gestion à veiller à la préservation de cet acquis, à travers son entretien et sa bonne gestion pour assurer la pérennité de ce projet vital.

Les eaux traitées de cette station, dont le coût global est de quelque 7 milliards DA, iront à l’approvisionnement des populations de la wilaya déléguée d’In-Salah et de la ville de Tamanrasset.

Le projet, dont les travaux ont été confiés à l’entreprise publique Cosider-canalisations avec un délai de 18 mois, enregistre un taux de 70 % d’avancement, selon la fiche technique.

Auparavant, et toujours dans la commune d’In-Salah, M.Ouali a mis en service un centre d’enfouissement technique (CET) des déchets d’une capacité de traitement de 860.000 m3, réalisé sur une superficie globale de 12 hectares, dont un bassin de plus d’un hectare, d’après sa fiche technique.

Ayant nécessité un investissement de 155 millions DA, ce CET, qui se trouve à 15 km d’In-Salah, accueille quelque 13 tonnes/ jour de déchets issus de la commune d’In-Salah.

Sur site, M.Ouali a mis l’accent sur la nécessité d’élaborer des plans de gestion des déchets dans les grands centres urbains d’In-Salah et de Tamanrasset, confiés à l’Agence nationale des déchets.

Le ministre des Ressources en Eau et de l’Environnement poursuit sa visite de travail lundi après-midi au chef lieu de la wilaya de Tamanrasset, où il inspectera une série de projets et d’installations relevant du secteur.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.