Décès d'une personne placée en garde à vue après son interpellation suite à un accident de la route

Publication: Mis à jour:
TERRORISM
Décès d'une personne placée en garde à vue après son interpellation suite à un accident de la route | Shutterstock / Naypong
Imprimer

DÉCÈS - Une personne placée en garde à vue après son interpellation, avec deux autres individus, en état d'ébriété suite à un accident de la route survenu samedi au niveau de la commune Al Menzah (Préfecture Skhirat-Témara), est décédée dimanche matin, indique la Wilaya de la région Rabat-Salé-Kenitra.

Un accident impliquant deux voitures légères et qui s’est produit, samedi matin, sur la route nationale N 25 reliant Rabat et Oued Zem, au niveau du douar Oulad Boutayeb dans la commune El Menzeh relevant de la préfecture de Skhirat-Témara, indique la même source dans un communiqué. Les services de la gendarmerie royale qui se sont rendus sur les lieux de l’accident et ont constaté que les trois personnes qui étaient à bord de l’une des voitures étaient en état d’ébriété.

Une enquête a été ouverte

Sur instructions du parquet général, les intéressés ont été soumis à la procédure de la garde à vue après avoir été examinés par le médecin de garde des urgences de l’hôpital Sidi Lahcen à Témara et qui a affirmé que leur état de santé ne nécessite pas une hospitalisation, ajoute la même source.

Cependant, poursuit le communiqué, l’une des personnes interpellées, qui dormait dans la salle de garde à vue où ont été également placés les deux autres prévenus au centre de la Gendarmerie royale de la commune El Menzeh, est décédée dimanche matin.

Le substitut du procureur général du Roi près la cour d’appel de Rabat, le substitut du procureur du Roi près le tribunal de première instance de Témara, les services régionaux de la Gendarmerie royale, l’autorité locale et le médecin-chef du centre de santé communal se sont rendus sur place, souligne la même source, notant que la dépouille de la victime a été transférée à la morgue de Rabat et une enquête a été ouverte à ce sujet sous la supervision du parquet général.

LIRE AUSSI: Oujda : Arrestation de deux individus en possession de plus de 4.500 comprimés psychotropes