Huffpost Algeria mg

Un million de naissances en Algérie en 2015, un "baby boom" et un nombre de mariages multiplié par deux

Publication: Mis à jour:
ALGERIA BABIES
Photo d'archive | FAYEZ NURELDINE via Getty Images
Imprimer

Le taux de natalité en Algérie a pratiquement doublé entre 2000 et 2015, passant de 600 000 naissances par an à un million. Ce nouveau "baby boom", explique les spécialistes, est dû en partie à un taux de nuptialité qui a été multiplié par deux.

Plus de 369 000 mariages ont été enregistrés durant l'année 2015 contre 177 000 en 2000, soit une moyenne de 9 mariages par 1000 habitants contre 5/1000, ce qui explique cette croissance du taux de natalité, a affirmé samedi 24 décembre Amer Ouaali, le directeur de la population au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, cité par le quotidien le Soir d'Algérie.

Pour ce responsable, même si la fécondité a baissé ces dernières années, le taux de natalité est également encouragé par le mariage à un plus jeune âge et un taux de mortalité infantile en baisse de 14 points (22 décès pour 1 000 naissances en moyenne).

LIRE AUSSI: L'Algérie comptera 41,2 millions d'habitants début 2017

Ce "baby boom", note le journal, est une bonne chose vu la hausse de la mortalité de la population algérienne et le vieillissement de la population algérienne.

Selon M. Ouaali, la structure pyramidale de la société selon les tranches d'âge subit un changement important. Une étude approfondie sur l'état de la démographie, la natalité et la nuptialité sera menée par le Centre de recherche en économie appliquée pour le développement (Cread).

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.