I Watch épingle les mauvaises conditions du pèlerinage à la Mecque et appelle à l'instauration d'une loi le régissant

Publication: Mis à jour:
HAJJ
Ahmad Masood / Reuters
Imprimer

Le coût de pèlerinage pour l’année 2016, estimé à 8995 dinars, n’est pas à la hauteur des services rendus, a annoncé l’Organisation “I Watch” en se référant à un sondage d’opinion organisé par l’association d’encadrement des pèlerins tunisiens “Dhouyouf Arrahman”.

D’après ce sondage qui s’est basé sur un échantillon de 909 pèlerins des différentes régions du pays, environ 23% des sondés se sont dits insatisfaits des conditions d’hébergement dans les lieux saints et 31% autres ont fait état des mauvaises conditions du transport. Les bus affectés au transport des pèlerins étaient en mauvais état, ont-ils révélé.

50% des pèlerins sondés ont également dénoncé le rendement insuffisant des guides et des accompagnateurs et 55% autres ont jugé insatisfaisants le rendement de la mission médicale.

La population interrogée a également fait état du manque des médicaments, particulièrement pour les maladies chroniques et de la mauvaise qualité de la nourriture servie.

Elle a également dénoncé le manque de médecins et l’encadrement faible des pèlerins.

A ce propos, ”I Watch” a plaidé en faveur de la mise en place d’un texte juridique régissant le pèlerinage, particulièrement en termes de définition des critères de choix des guides et des accompagnateurs.

Elle a également proposé la mise en place d’un numéro vert pour dénoncer toute insuffisance ou défaillance et l’organisation de simulations des différentes étapes du pèlerinage.

Cette année, 8300 Tunisiens se sont partis vers les lieux saints pour accomplir le Hajj. Parmi eux, dix ont perdu la vie durant le pèlerinage dont 7 femmes, toutes âgée de plus de 65 ans, selon les dernières informations fournies par le ministère des Affaires religieuses. La délégation des accompagnateurs, guides et autres est composée de 430 membres.

Tous les pèlerins tunisiens ont été rassemblés dans deux endroits à la Mecque à savoir “Ibrahim al Khalil” et “Ajyad”. Ils ont été hébergés dans 3 hôtels seulement.

Démarrage des préparatifs pour la prochaine saison 2017

Les préparatifs pour la prochaine saison du pèlerinage (1438ah/2017) ont commencé depuis le 19 octobre dernier. Le ministre des Affaires religieuses, Abdeljalil Ben Salem, s’est entretenu avec les autorités en question afin d’évoquer les lacunes constatées durant la saison écoulée et de revoir les contrats de réservation des logements et des moyens de transport dans les lieux saints, soulignant l’importance de prendre en considération les capacités financières du pèlerin pour payer les frais du pèlerinage.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.