Dégroupage: Inwi adresse une mise en demeure à Maroc Télécom

Publication: Mis à jour:
COLLAGE
Dégroupage: Inwi adresse une mise en demeure à Maroc Télécom | DR
Imprimer

TÉLÉCOMS - C'est le site Médias 24 qui révèle l'information. Inwi vient d'adresser une mise en demeure écrite à Maroc Télécom. En cause: l’énorme retard de l'opérateur historique sur le dégroupage, qui l'oblige à ouvrir son infrastructure aux opérateurs concurrents depuis 2007.

Selon le360, INWI "ne compte pas en rester là et prévoit de faire valoir tous ses droits", en recourant notamment à l'Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications (ANRT), voire à la justice, pour "obliger Maroc Telecom à jouer le jeu de la concurrence".

En octobre dernier, le gendarme du secteur avait adressé un avertissement à Maroc Télécom, dans lequel il rappelait que “le dégroupage constitue une obligation réglementaire pour l’opérateur détenteur de la boucle locale en cuivre, en l’occurence IAM, depuis 2007.”

“IAM rejette la responsabilité de l’échec du processus de dégroupage sur les concurrents et sur l’absence d’un cadre réglementaire clair et réaliste, alors que sa gestion de ce dossier est loin d’être irréprochable et qu’il n’a manifestement pas mis en place, à temps et comme demandé par l’ANRT, les mesures requises pour l’ouverture de sa boucle locale à la concurrence”, accusait encore l'ANRT.

Toujours est-il qu'à l'heure actuelle, en l'absence d'un dégroupage effectif, "les deux opérateurs Inwi et Orange ne trouveront pas de relais de croissance suffisant pour financer leur développement", explique Médias 24.

LIRE AUSSI:L'ANRT mécontente du retard de Maroc Télécom sur le dégroupage