Alger se noie, des axes routiers bloqués, des véhicules emportés par les averses

Publication: Mis à jour:
15665902_1195048947198608_2093482072933865068_N
Facebook
Imprimer

Alger se noie. Les fortes averses de pluies survenues mercredi 21 décembre dans le centre du pays ont vite paralysé les principaux axes routiers de la capitale. Plusieurs quartiers, principalement Ben Aknoun, Baba Ali et Kouba ont été inondés, rapportait plusieurs médias.

Les images diffusées mercredi sur les réseaux sociaux montraient des cités et des axes routiers carrément inondés. Des véhicules se faisaient emporter par le courant quand ils n'étaient pas à moitié immergés.

Dans la soirée, vers les coups de 19H45 selon Belkacem Sayeh, chargé de la communication de la Protection civile de la wilaya d'Alger, les averses ont fini par bloquer le tronçon de Ben Aknoun reliant Dar El Beida à Zéralda, où des pluies diluviennes avaient provoqué un glissement de terrain.

Une grande flaque d'eau s'est formée au quartier des Deux Bassins, provoquant un encombrement monstre après avoir inondé deux accès routiers parallèles. Des véhicules ont d'ailleurs été pris par le courant.

Le tronçon reliant Birtouta à Baba Ali était également affecté, selon des vidéos publiées sur le groupe Info Trafic Algérie.

La même source a rajouté que la protection civile a mobilisé quatre pompes d'eau pour absorber l'eau cumulée, une ambulance et plusieurs.

Les pluies continueront par ailleurs d'affecter les wilayas de Chlef, Ain Defla, Tissemsilt, et Tipaza jusqu'à jeudi à 21 heures et dont les cumuls estimés atteindront ou dépasseront localement 80 mm, selon les prévisions de l'ONM.

  • 1
    Facebook
  • 2
    Facebook
  • 3
    Facebook
  • 4
    Facebook
  • 5
    Facebook
  • 6
    Facebook
  • 7
    Facebook
  • 8
    Facebook
Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.