Tunisie: Un internaute arrêté pour avoir fait de l'humour noir sur Béji Caid Essebsi dans un statut Facebook

Publication: Mis à jour:
FACEBOOK
facebook
Imprimer

Suite à une publication Facebook, Hammadi Khlifi a été arrêté, le 21 décembre.

Dans la publication en question, une photo montrant un des agents de la garde présidentielle derrière le président de la République et où l'internaute incite ledit agent à reproduire le scénario qui a eu lieu lundi dernier dans la capitale Turque Ankara avec l’ambassadeur russe, tué par un policier qui était derrière lui.

facebook

Légende: "Mon cher garde du corps, ne comptes-tu pas le faire? Tu es encore jeune, fais-le on est tous derrière toi"

Cette publication qui se veut humoristique, n'a pas été du goût de tout le monde et notamment des autorités qui ont procédé à l'arrestation de Hammadi Khlifi qui selon des sources sécuritaires, citées par le journal électronique Hakaekonline, sera maintenu en état d’arrestation en attendant sa comparution devant le ministère public.

Ses amis, n'ont plus eu de nouvelles de lui depuis son arrestation et son avocat n'a pas pu le joindre.

facebook

Contacté par le HuffPost Tunisie, l'avocate Fadoua Braham a indiqué qu'il n'y pas un article spécifique au président de la République en matière d'appel à l'atteinte à la personne. Toutefois, la justice peut se baser sur un statut Facebook pour faire condamner son auteur. À noter que l'incitation à commettre un crime d’homicide, d’atteinte à l’intégrité physique de l’homme est punissable conformément au code pénal et aux articles 51 et 52 du décret-loi 115 régissant la presse.

Certains internautes se sont mobilisés via les réseaux sociaux pour soutenir le jeune homme comme en témoigne ces publications.

facebook

facebook

facebook
Légende: J'ai appris ce matin l'arrestation de mon ami Hammadi Khlifi, suite à une publication sur son Facebook, que Moez Joudi, ce pauvre d'esprit avait partagé et a créé la polémique.
La publication de Hammadi n'est pas drôle et ce qu'il a dit est déplacé, surtout que c'est un jeune écrivain cultivé et conseiller en droit. Mais ça reste de l'humour. Mais ça a fait de lui l'ennemi public numéro 1, a été licencié de son travail et ensuite arrêté.
Est-il si dangereux que certains qui appellent ouvertement à la haine et au meurtre? Plus dangereux que les agents de renseignements... Et il n y a que les écrivains, les amoureux et les amoureux de l'alcool qui sont arrêtés. Arrêtez de nous étrangler, cela suffit.

facebook
Légende: "Si tu es écrivain et cultivé, jeune avec un esprit critique et que tu travailles dans une organisation 'qui dérange', fais attention, ne critiques pas le système, n'utilises pas l'humour et ne laisses personne le faire sur ton mur Facebook... Mais la question est, si tu te tais, nous lâcheront-ils?

facebook

facebook
Légende: "Le plus détestable est que la figure 'du père' est toujours ancrée et qui fait qu'une blague sur le président vaut une arrestation à son auteur et soit considérée comme un danger sécuritaire.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.