Huffpost Tunisie mg

Étude sur le prix de l'essence dans le monde: Où se situe la Tunisie?

Publication: Mis à jour:
FUEL
Tom Merton via Getty Images
Imprimer

Avec 71 centimes de dollars le litre d’essence, soit environ 1,650 dinar le prix à la pompe, la Tunisie est le 37ème pays où le prix de l’essence est le moins cher. C'est ce que nous révèle un classement fraîchement réalisé par le site spécialisé Global Petrol Prices, qui analyse les prix du carburant dans différents pays du monde.

En haut du podium, on trouve la Venezuela avec 0,01 dollar, soit 20 millimes tunisiens pour le litre d’essence suivie par l’Arabie Saoudite avec 0,24 dollar, et le Turkménistan avec 0,28 dollar. Non loin, on trouve l’Algérie qui se place à la quatrième position avec 28 centimes le litre d’essence.

A la cinquième place figure l’Egypte (0,34 USD), puis le Koweït (0,34 USD), l’Iran (0,40 USD) et le Qatar (0,41 USD). Pour le Maroc, le litre se vend à 0,99 dollars soit l’équivalent de 2,3 dinars.

La palme d’essence le plus chère du monde revient à la Norvège qui dispose pourtant d’importantes réserves d’hydrocarbures. Le litre s'y vend à 1,77 dollar.

Selon “Global Petrol Prices”, le prix moyen de l’essence au niveau mondial, le 19 décembre 2016, est de 0,98 dollar.

Avec cette importante disparités des prix entre la Tunisie et ses pays voisins, le trafic frontalier et la contrebande ne vont pas cesser.

En effet, selon une récente étude faite par Sigma Conseil, le volume de contrebande a atteint à ce jour 30% de la consommation nationale contre 10% dix ans auparavant. Cela représente un manque à gagner pour l’Etat de 400 millions de dinars en termes d’entrées fiscales et sociales.

Notons qu’un nouveau mécanisme d’ajustement des prix à la pompe aux cours internationaux de l’or noir est entré en vigueur en juillet dernier en Tunisie. Techniquement, ce mécanisme permettra de déterminer le prix sur la base de la moyenne de prix calculée au cours de trois mois avec un plafond à la hausse ou à la baisse qui ne dépasse pas les 5% du prix en vigueur sur le marché.

Le directeur général de l’Energie au ministère de l’Energie, des Mines et des Energies Renouvelables, Ridha Bouzaouada, a indiqué, à la TAP le mardi 18 octobre, que ce mécanisme a été mis en application à partir du 16 juillet 2016, maintenant le prix de l’essence à 1650 millimes/l, celui de gasoil 50 à 1420 millimes/l et celui de gasoil ordinaire à 1140 millimes/l.

Selon la même source, le prochain ajustement sera prévu pour le 16 janvier 2017. Il prendra en considération les scénarios du projet du budget de l’État 2017, établis sur la base d’un prix moyen du baril de pétrole de 50 dollars, et un taux de change du dollar à 2,250 dinars, contre un prix moyen du baril de pétrole de 45 dollars et un taux de change du dollar à 2,120 dinars pour toute l’année 2016.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.