Huffpost Maroc mg

Ce jour-là, le mausolée Mohammed V aurait pu être transféré à Casablanca

Publication: Mis à jour:
MOHAMMED V
DR
Imprimer

HISTOIRE - En 1961, au lendemain du décès du roi Mohammed V, le Conseil municipal de Casablanca, dominé par l'Union socialiste des forces populaires (UNFP), principal parti d'opposition, aurait suggéré au roi Hassan II de construire dans leur cité un mausolée dans lequel serait transférée la dépouille de Mohammed V.

C'est, du moins, ce que rapportait Nevil Barbour, dans un article publié en 1961. L'enterrement de Mohammed V à Casablanca était, dit-on, "le désir du roi défunt", écrivait Nevil Barbour, qui estimait par ailleurs qu'"il est certain qu'un peu du prestige qui s'attache au nom de Mohammed V s'étendra à la ville qui jusqu'ici avait peu de points de contact avec la dynastie ou avec l'Islam".

Selon Nevil Barbour, Hassan II aurait même accepté la suggestion du Conseil municipal de Casablanca, à l'époque dirigé par Maâti Bouabid, avant de se rétracter. En accédant a priori à la requête de l'UNFP, Hassan II "donnait du même coup indirectement sa bénédiction au mouvement politique qui avait pris cette initiative", relevait Barbour, pour qui la déclaration de paix avec l'UNFP --qui ne durera pas longtemps-- "peut correspondre aux vœux du nouveau souverain" de désamorcer le conflit avec le principal parti d'opposition.

Finalement, le roi Mohammed V a été enterré au mausolée éponyme, construit entre 1961 et 1971, sur l'esplanade de la tour Hassan à Rabat. Le roi Mohammed V, le prince Moulay Abdellah et le roi Hassan II sont inhumés dans ce tombeau royal inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco en tant que bien culturel.

LIRE AUSSI: