Un "frigo" mobile solaire créé au Maroc

Publication: Mis à jour:
TRIPORTEUR FRIGO SOLAIRE
Un "frigo" mobile solaire créé au Maroc | COP22
Imprimer

INNOVATION - La COP22 a donné des idées "green" à certains entrepreneurs. Un triporteur frigorifique fonctionnant à 100% grâce à l'énergie solaire vient de voir le jour au Maroc.

Ce "frigo" mobile, dont un prototype a été présenté en novembre à Marrakech en marge de l'événement mondial sur le climat, a été financé à hauteur de 2,8 millions de dirhams par l'Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN).

Le projet est porté par la Faculté des Sciences Ben Msik de l’Université Hassan II de Casablanca et l’Université Moulay Ismail de Meknès, en partenariat avec une petite entreprise marocaine innovante, InterAfrique, indique l'IRESEN dans un communiqué.

"Au Maroc, le soleil brille 3.000 heures/an, soit une irradiation d’environ 5 kWh/m2/jour, ce qui en fait la source d’énergie renouvelable la plus importante dans le pays. Avec un tel gisement solaire, il y a beaucoup à faire", écrit le comité de pilotage de la COP22 qui a fait la promotion de ce projet sur sa page Facebook.

Grâce à des modules photovoltaïques flexibles intégrés, la réfrigération et la mobilité de ce triporteur "made in Morocco" sont alimentées à 100% par le soleil.

L’isolation du véhicule aussi est écolo. Elle a été réalisée à partir de bois de palmiers dattiers, un matériau abondant notamment dans le sud du Maroc sous forme de déchets dans les oasis, qui présente des propriétés thermo-physiques d’isolation à fort potentiel, indique l'IRESEN. "Cette solution est à la fois vectrice de développement économique et social et offre une alternative aux systèmes existants".

Le projet, qui vise à réduire la consommation de CO2 et limiter les conséquences néfastes sur l'environnement, a suscité l’intérêt des chercheurs, des industriels et du grand public lors de la COP22, selon l'IRESEN.

La valorisation et l'industrialisation de ce triporteur écologique sont prévues par les porteurs du projet.

LIRE AUSSI: Solar E-Cycles, des voiturettes qui roulent à l'énergie solaire pour les zones rurales marocaines