Huffpost Tunisie mg

Attentat à Berlin: la police tunisienne interroge la famille du suspect

Publication: Mis à jour:
ANIS AMRI
Handout pictures released on December 21, 2016 and acquired from the web site of the German Bundeskriminalamt (BKA) Federal Crime Office show suspect Anis Amri searched in relation with the Monday's truck attack on a Christmas market in Berlin. REUTERS/BKA/Handout via Reuters ATTENTION EDITORS - THIS IMAGE WAS PROVIDED BY A THIRD PARTY. EDITORIAL USE ONLY.FOR EDITORIAL USE ONLY. NO RESALES. NO ARCHIVES | Handout . / Reuters
Imprimer

La brigade antiterroriste tunisienne interrogeait mercredi la famille du suspect présumé de l'attentat au camion-bélier perpétré sur un marché de Noël à Berlin, a indiqué un responsable de la sécurité à l'AFP.

Le parquet antiterroriste allemand a identifié dans le même temps le suspect de l'attentat comme étant Anis Amri, un Tunisien de 24 ans, et publié un avis de recherche assorti d'une récompense.

LIRE AUSSI: Attentat de Berlin: Le parquet allemand confirme l'identité du suspect tunisien et offre 100.000 euros à qui le retrouve


"Une unité de la brigade antiterroriste interroge la famille du suspect", a indiqué le responsable de la sécurité, précisant qu'il s'agissait des parents.

Le suspect, dont la famille réside à Oueslatia, dans le centre du pays, a quatre soeurs et un frère, selon cette même source qui s'exprimait sous le couvert de l'anonymat.

Il a émigré illégalement vers l'Italie, où il est resté trois ans, avant de se rendre en Allemagne, selon le responsable.

Contactés par l'AFP, les ministères tunisiens de l'Intérieur et des Affaires étrangères n'ont pas souhaité faire de commentaires sur cette affaire.

"Quand j'ai vu la photo de mon frère dans les médias, je n'en ai pas cru mes yeux. Je suis sous le choc et je ne peux croire que c'est lui qui a commis ce crime", a réagi à l'AFP Abdelkader Amri, frère du suspect.

Mais "s'il s'avère qu'il est coupable, il mérite alors toutes les condamnations. Nous rejetons le terrorisme et les terroristes et nous n'avons aucune relation avec les terroristes", a-t-il encore ajouté.

"On a jamais eu l'impression qu'il avait quelque chose d'anormal. Il nous contactait via facebook et il était toujours souriant et joyeux!", a affirmé de son côté sa soeur Najoua à l'AFP.

Selon les autorités allemandes, l'homme est un demandeur d'asile arrivé en juillet 2015 en Allemagne et dont la requête a été rejetée en juin.

L'Allemagne n'est toutefois pas parvenue à le renvoyer dans son pays, la Tunisie contestant pendant plusieurs mois qu'il soit l'un de ses ressortissants.

D'après Berlin, ce n'est que ce mercredi, par coïncidence, que Tunis a reconnu sa nationalité tunisienne et fourni un document de voyage permettant son expulsion.

L'attentat, perpétré lundi soir et revendiqué par le groupe Etat islamique, a fait 12 morts et des dizaines de blessés.

Le suspect est présenté par Berlin comme proche de la mouvance salafiste-islamiste. Selon le quotidien Bild, il a essayé de recruter des complices pour commettre un attentat il y a plusieurs mois.

Anis Amri fait l'objet depuis mercredi minuit d'un avis de recherche à l'échelle européenne après que son document d'identité et son portefeuille ont été retrouvés dans la cabine du camion-bélier, selon les autorités allemandes.

LIRE AUSSI: Attentat de Berlin: Un responsable allemand accuse la Tunisie d'avoir retardée l'expulsion du suspect

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.