Huffpost Tunisie mg

Ce youtubeur, affirme avoir été débarqué d'un avion car il parlait en arabe? (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Avec plus de 2 millions d'abonnés sur sa chaine Youtube Adam Saleh Vlogs, Adam Saleh est une célébrité sur la toile, célèbre pour ses vidéos "pranks" (farces) qui explorent, entre autres, la vie des musulmans. Il est né à New York, de parents yéménites.

Mais sa vidéo diffusée aujourd'hui, mercredi 21 décembre, n'a rien d'un canular. Il s'est filmé en train de se faire virer d'un avion, un vol de Delta Airlines. En descendant de l'avion, Adam explique sur la vidéo qu'il a été chassé parce qu' "il parle une langue différente". Il parlait en effet à sa mère, en arabe, quand des passagers ont commencé à se plaindre. Le personnel de Delta est alors intervenu en invitant Adam à quitter l'avion, avec son ami, Slim Albaher, youtubeur lui aussi.

"Ils se sont sentis gênés" dit-il, "Delta Airlines nous a viré car on parle arabe".

Il a ensuite continué de tweeter, rapportant l'évolution de l'incident, entre contrôle de sécurité et police, pour finalement changer de vol:

Légende: "Mise à jour: Nous avons pris un autre vol, avec une autre compagnie, en direction de New York, après avoir été contrôlés pendant 30 minutes. Nous atterrirons à 17:50 à New York.

En réponse, Delta Airlines a diffusé une série de tweets: ""Deux passagers ont été débarqués du vol (...) après que des perturbations dans la cabine ont conduit 20 clients à exprimer leur malaise. Nous menons une enquête complète pour comprendre ce qu'il s'est passé. Nous prenons ces accusations de discrimination très au sérieux, notre culture exige de traiter les autres avec respect."

Et ce n'est pas la première fois que Delta se trouve impliqué dans de tels incidents. En aout dernier, un couple de musulmans avaient été chassés de l'avion pour des raisons similaires.

Tandis que certains internautes ont pensé à un hoax de la part de Adam Saleh, habitués à ses vidéos de farces, cela semble ne pas être le cas cette fois-ci. Il a continué à tweeter "ça ne s'arrêtera pas là... Je vais contacter mon avocat dès que j'aurai atterri."

Le hashtag #boycottdelta a été créé en guise de soutien au youtubeur et afin de dénoncer ce genre de comportement racistes:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.