Lancement des travaux de réalisation du port Centre dès fin mars 2017

Publication: Mis à jour:
9FD22CF70978EE29E379BBEE0CDABFFE_XL
APS
Imprimer

Le ministre des Travaux publics et des transports, Boudjemaa Talai, a indiqué lundi à Alger que les travaux de réalisation du port Centre d'El Hamdania (Cherchell) seraient lancés vers la fin du premier trimestre 2017.

Concernant les études d'avant-projet détaillées (APD) de cette future infrastructure maritime, elles seront achevées le 25 décembre en cours, a indiqué le ministre à la presse en marge d'une visite d'inspection effectuée au port d'Alger.

Les études APD ont été confiées à un groupement algéro-coréen constitué du Laboratoire des études maritimes (LEM) et du consortium sud-coréen Yuhill-Yooshin.

En janvier 2016, un protocole d’accord portant réalisation du nouveau port avait été signé entre le Groupe public national des services portuaires et deux (2) compagnies chinoises.

L’accord stipule la création d’une société de droit algérien composée du Groupe public des services portuaires et des compagnies chinoises CSCEC (China state construction corporation) et CHEC (China harbour engineering company).

Ce projet, dont le coût est estimé à 3,3 milliards de dollars, sera financé dans le cadre d’un crédit chinois à long terme.

Les capacités de traitement de ce futur port seront de 6,5 millions de conteneurs équivalent vingt pieds (EVP)/an et de 28 millions de tonnes de marchandises.

Lors de sa visite du Port d'Alger, le ministre s'est rendu au guichet numérique unique dont il a relevé l'importance dans le traitement des informations grâce à une plateforme intégrée assurant une interconnectivité entre l'entreprise portuaire d'Alger et les autres intervenants dans le secteur du transport maritime.

Il a insisté sur la nécessité de moderniser la plateforme informatique pour répondre aux normes internationales de gestion des ports, appelant à engager une expertise pour évaluer l'état actuel de cette plateforme.

Ce projet, qui sera lancé dans un mois, devra permettre un gain de temps dans le traitement des informations, une fluidification du trafic des navires et, par ricochet, la réduction des coûts de la marchandise.

Deux projets similaires seront réalisés au niveau des ports de Skikda et d'Oran avant leur généralisation aux autres ports du pays, selon le M.Talai.

Le ministre a également assisté à la première mise en exploitation de deux nouveaux scanners conteneurs mobiles.

Acquis pour un montant financier global de trois (3) millions de dollars, ces deux équipements permettront de tripler la capacité de traitement des conteneurs avec un gain de temps, en assurant le contrôle de 100 à 160 conteneurs par jour.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.