Huffpost Algeria mg

L'affaire RHB a impacté négativement l'industrie pharmaceutique algérienne, selon Abdelouahed Kerrar, président de l'UNOP

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Abdelouahed Kerrar, président de l’UNOP (Union nationale des opérateurs de la pharmacie) invité de Radio M, s'est dit choqué d'avoir entendu sur la Radio nationale quelqu'un prétendre guérir le cancer avec des plantes.

"J’ai entendu, il y a à peine trois jours sur une radio nationale quelqu’un qui parlait de traitement du cancer par les plantes, c’est une déclaration extrêmement grave, un recul flagrant". Pour lui, le projet de loi sur la santé qui traite de ces sujets devrait "interdire voire criminaliser ces propos. Nous ne sommes pas contre la médecine par les plantes mais il faut que cela soit encadré. Il faut criminaliser ceux qui prétendent guérir ces maladies lourdes par les plantes".

Abdelouahed Kerrar a rappelé à l’occasion la procédure lourde qui précède l’autorisation de mise en vente d’un médicament. "Un médicament doit être enregistré par les autorités du pays qui délivrent une autorisation après étude. Cette autorisation est délivre en contrepartie d'une disponibilité, d'une assurance de qualité et de pharmacologique et de retrait en cas de problème. Ce qu'on appelle la responsabilité pharmaceutique qui n'existe pas et qui est prévue par le projet de la loi sur la santé".

L’occasion pour lui d’évoquer l'affaire du "complément alimentaire" RHB (Rahmat Rabi) qui a défrayé la chronique en Algérie depuis des mois. Selon M. Kerrar cette affaire a porté un coup sérieux à l’industrie pharmaceutique algérienne. "Ce que l’industrie pharmaceutique algérienne a patiemment bâti en vingt ans vole en éclat à cause de cette scabreuse affaire", a-t-il estimé. Même si Toufik Zaibet ne pouvait en cas être membre de l’UNOP, la médiatisation internationale de son affaire reflète une mauvaise image de l’Algérie et peut créer de la confusion chez les pays voisins qui commencent à apprécier la qualité de nos médicaments, précise le président de l’UNOP.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.