Huffpost Maroc mg

Maroc: La promotion de l'investissement "favorisée par un cadre réglementaire transparent"

Publication: Mis à jour:
ATLANTIC
Imprimer

MAROC INVEST - La réussite de l’expérience marocaine dans la promotion de l’investissement a été favorisée par la mise en place d’un cadre réglementaire transparent et propice à la prise de l’initiative. C'est ce qu'a souligné, jeudi dernier à Marrakech, la directrice générale de l'Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), Amina Benkhadra, lors de son intervention à la 5e édition des Dialogues atlantiques (14-16 décembre).

Selon la DG de l'ONHYM, la création d’une agence nationale dédiée à la promotion de l’investissement s’est montrée efficace dans son rôle de catalyseur.

Egalement présent au forum le gouverneur du Nevada a indiqué, de son côté, que l’attraction des investissements dans son Etat est le fruit d’un dialogue tripartite entre autorités locales, système éducatif et investisseurs. Ces derniers interfèrent directement dans la définition des profils recherchés pour l’accomplissement de leurs projets.

Le ministre des Affaires étrangères de Saint-Christophe-et-Niévès a lui affirmé que les investissements en infrastructures en tant que moteur de la compétitivité mondiale sont cruciaux pour le développement des nations. Pour le responsable, cela devrait se faire à condition que ces dernières soient accompagnées par un investissement massif dans le capital humain.

Les Dialogues atlantiques sont organisées par l'OCP Policy Center, en partenariat avec le German Marshall Fund of the United States (GMF). Ce forum apolitique connaît la participation de plus de 300 décideurs de sphères différentes, politiques, chefs d’entreprises et société civile d’Afrique, des Amériques, des Caraïbes et de l’Europe.

Son ambition est de créer, à travers des débats ouverts, des canaux d’échange et de concertation entre les deux rives de l’Atlantique.
LIRE AUSSI