Huffpost Tunisie mg

Rapport mondial de l'OIT sur le chômage des jeunes: Où se place la Tunisie?

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Dans le rapport publié par l'Organisation Internationale du Travail (OIT) intitulé "Emploi et questions sociales pour les jeunes dans le monde 2016", les figures représentent la situation globale, et aussi régionale, du chômage à travers le monde.

Steven Tobin et Stefan Kuehn, les auteurs du rapport de l'OIT cette étude, se sont penchés sur la situation des jeunes dans le monde du travail "Le rapport se concentre sur l'emploi des jeunes entre 15 et 24 ans. 71 millions de ces jeunes chercheront mais ne trouveront pas de jobs en 2016 et en 2017, une augmentation d'un million et demi par rapport à 2015. Le problème ne résiderait pas seulement sur le chômage, mais sur la qualité des emplois disponibles pour les jeunes, avec souvent des disparités entre les hommes et les femmes." expliquent-ils dans la vidéo en tête d'article.

La publication rapporte la situation des jeunes dans le monde de l'emploi, mais aussi les taux de pauvreté au travail pour les jeunes qui travaillent mais qui vivent dans la pauvreté, les possibilités d’emploi décent dans les économies développées et en développement, les inégalités hommes-femmes et les tendances migratoires parmi les jeunes.

"Pourcentage des jeunes âgés entre 15 et 24 ans, qui cherchent mais ne trouvent pas de jobs"

international labor organization

Sur cette carte, on apprend que plus de 35% des jeunes tunisiens ne trouvent pas d'emploi, tout comme en Egypte, Oman ou encore l'Italie, l'Espagne et l'Afrique du Sud.

Ce qui représente le taux le plus élevé par rapport aux autres pays du Maghreb, notamment l'Algérie qui se place juste avant avec un taux entre 28 et 35%, et le Maroc entre 13 et 20%.

Les pays aux taux les moins élevés sont les Etats-Unis, la Chine, l'Inde, ainsi que plusieurs pays de l'Union Européenne. Quant aux pays de l'Afrique subsaharienne, ce taux est bas pour la majorité, il varie entre moins de 7% et 20%.

Mais cela ne prouve rien, car comme le montre la carte ci-dessous, cela n'est pas représentatif de la justice sociale.

"Taux de pauvreté extrême au travail parmi les jeunes"

organisation internationale du travail

Ces taux représentent le niveau de pauvreté pour les jeunes employés. Un taux très faible de 1% pour la Tunisie est relativement un bon signe. Seulement 1% des jeunes qui travaillent vivent sous le seuil de la pauvreté, à moins de 2$ par jour, sans oublier cependant le taux relevé sur la carte ci-dessus. La Tunisie fait légèrement mieux que le Maroc et l'Algérie, avec respectivement, des taux de 3 et 2%.

Les pays où ce taux est le plus élevé sont les pays de l'Afrique subsaharienne plus quelques pays d''Asie. Ces pays ont pourtant enregistrés des taux assez élevés sur la carte précédente.

"Disparité entre les sexes dans l'emploi et la recherche d'emploi"

emploi jeunes

Toujours selon le rapport de l'OIT, les opportunités ne sont pas les mêmes pour tous.
En Tunisie 46% des jeunes à être en poste ou à chercher du travail sont des hommes, une disparité importante entre les deux sexes de 24 points, mais beaucoup moins importante que celles enregistrées au Maroc et en Algérie: respectivement 34 et 35 points.

Cette disparité est inexistante aux Pays-Bas. Dans plusieurs autres pays, ce sont les femmes qui l'emportent, c'est le cas aussi bien du Canada, de la Russie mais aussi de quelques pays africains comme le Mozambique,le Niger, le Togo et le Congo.
Quant aux pays européens, sauf quelques pays de l'Europe de l'Est, les points varient entre 1 et 10.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.