Assassinat de Mohamed Zouari: Une députée d'Ennahdha demande l'audition des ministres de l'Intérieur, de la Justice et des Affaires Étrangères à l'ARP

Publication: Mis à jour:
GHAZI JRIBI
(Front row from L-R) Tunisia's Interior Minister Hedi Majdoud, Defence Minister Farhat Horchani, Justice Minister, Ghazi Jribi and premier-designate Youssef Chahed, (back row from L-R) Foreign Minister Hematines Jhinaoui, Minister of Religious Affairs Abdeljalil Ben Salem, Minister of Finance Lamia Zribi and Minister to the Head of State for Parliament Relations Iyad Dahmani attend a parliamentary session to present his Chahed's governement at the parliament in Tunis on August 26, 2016. It is li | STRINGER/AFP/Getty Images
Imprimer

La députée du mouvement Ennahdha, Yamina Zoghlami, a appelé, lundi dans une déclaration accordée à Mosaïque Fm, à la tenue d’une séance plénière urgente autour de l’assassinat de Mohamed Zouari, et ce avec le soutien d’un groupe de députés des différents blocs.

Elle a expliqué que l’affaire de Mohamed Zouari est une affaire d’ordre public qui touche le pouvoir national. Elle a ajouté que la souveraineté de l’État a été atteinte notamment avec la présence du journaliste israélien.

Zoghlami a indiqué que cette plénière permettra aux députés d’avoir plus de clarifications à propos de cette affaire de la part des ministères en question tels que le ministère de la Justice, de l’Intérieur et des Affaires étrangères.

Le bloc parlementaire du mouvement Ennahdha a publié, par ailleurs, un communiqué, dans lequel il dénonce l’assassinat de Mohamed Zouari et appelle les autorités concernées à traiter cette affaire sérieusement et à dévoiler au grand public les circonstances et les personnes impliquées dans ce crime.

Des partis politiques appellent à une manifestation mardi

Réagissant à cette affaire, le mouvement du Peuple avec le parti d’Al Jomhouri, le Courant démocratique, l’Alliance démocratique et l'organisation “Manich Msemah” organisent demain, le mardi, 20 décembre 2016, un sit-in devant le théâtre municipal pour dénoncer l’assassinat de l’ingénieur Mohamed Zouari et la normalisation avec Israel.

Dimanche, quelques manifestants s'étaient déjà rassemblés devant le théâtre municipal à Tunis.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.