Huffpost Tunisie mg

A partir de 2017: Gratuité des analyses pour les malades atteints d'hépatite

Publication: Mis à jour:
BLOOD TESTS
Gary Cameron / Reuters
Imprimer

L’Observatoire National des Maladies Nouvelles et Emergentes (ONMNE) assurera, à partir de 2017, la gratuité des analyses pour les malades atteints d’hépatite, a annoncé, lundi, l’association SOS Hépatite-Tunisie dans un communiqué dont la TAP a eu copie.

La décision a été annoncée au terme d’une réunion entre le Secrétaire général de l’association, Anis Ben Ahmed, et la présidente de l’observatoire, Nissaf Ben Alaya, tenue dans le cadre du suivi du programme national de lutte contre l’hépatite C.

Selon la même source, le ministère de la Santé a adressé des correspondances aux directions régionales de la Santé pour réserver une journée de prélèvement sur les malades qui ne peuvent pas se déplacer, et envoyer les échantillons aux laboratoires référentiels pour analyse. L’objectif étant de rapprocher ce service des patients, avant et après la période de traitement, explique-t-on encore.

En Tunisie, près de 100 mille personnes sont atteintes d’hépatite, a déclaré Ben Ahmed à l’agence TAP, mettant l’accent sur l’impératif d’appliquer les dispositions prévues par le programme national de lutte contre cette maladie.

Il a également signalé que le ministère de la Santé a mis sur le marché 35% de la quantité de médicaments destinés à traiter la maladie, et ce depuis le mois d’octobre dernier, appelant à assurer, d’urgence, les quantités nécessaires de médicaments pour la prise en charge des patients.

Le communiqué rappelle, par ailleurs, que le ministère de la Santé mènera, d’ici juin 2017, une campagne approfondie de dépistage de l’hépatite, portant notamment sur les catégories les plus exposées (agents de santé, drogués, familles et proches des porteurs du virus, etc), dans les régions les plus touchées. Une autre campagne sera diffusée sur les médias pour sensibiliser le public aux moyens de prévenir la maladie.

L’hépatite est une inflammation du foie, le plus souvent causée par une infection à un virus, mais parfois par l’alcoolisme, ou par une intoxication par un médicament ou par un produit chimique. Les hépatites se regroupent en 2 grandes catégories : les hépatites virales, causées par une infection à un virus (principalement hépatite A, B et C), et les hépatites non virales, principalement provoquées par l’ingestion de produits toxiques pour le foie (de l’alcool, des produits chimiques toxiques, etc.) ou de maladies atteignant le foie, comme la stéatose hépatique (foie gras) et l’hépatite auto-immune (production d’auto-anticorps).

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.