Huffpost Algeria mg

Le 11e "Festivalgérie" accueille à Alger une vingtaine d'ensembles musicaux de huit pays à partir de mardi

Publication: Mis à jour:
MUSIQUE ALGRIE
Archives
Imprimer

Une vingtaine d'ensembles musicaux, représentant huit pays, sont annoncés au 11e Festival International de Musique Andalouse et des Musiques Anciennes, "Festivalgérie" prévu du 20 au 25 décembre à l'Opéra d'Alger, Boualem-Bessaïh, indiquent les organisateurs.

Selon l'Agence de presse algérienne (APS), la soirée inaugurale de ce 11e Festivalgérie sera animée par la chanteuse andalouse Meriem Benallal qui se partagera la scène avec l'Ensemble Amedyaz et la troupe "Ksel Baktagir" de Turquie.

Les échanges musicaux sont à l'honneur de cette édition qui devra présenter au public un trio algéro-japonais, l'Ensemble "Les deux rives" (Angleterre, Italie et Algérie) ainsi que l'Ensemble National de Musique Andalouse réunissant les trois écoles andalouses algériennes.

Une dizaine d'orchestres algériens de musique andalouse prennent part à cette édition dont Amel Brahim Djelloul et l'Ensemble "Amedyaz", la troupe "Anadel El Djazair", l'Ensemble Régional d'Alger ou encore l'Ensemble national de musique andalouse.

La musique andalouse tunisienne est représentée par Abdallah Dhaouadi et son orchestre, alors que l'école marocaine sera portée par la voix du chanteur Abderrahim Abdelmoumen.

Outre le patrimoine musical classique du Maghreb, les musique anciennes d'Irak sont proposées au public par l'Ensemble Omar Zeyad".L'Azerbaïdjan et la France prennent part au festival avec l' "Ensemble Buta" et la Compagnie "OutreMesure", respectivement, et l'Ensemble régional d'Alger devra présenter son nouvel orchestre junior lors de la soirée de clôture.

Parallèlement aux spectacles, les organisateurs ont programmé la tenue d'un symposium international sur le Qanun, un instrument à cordes, répandu au Moyen Orient et en Asie mineure, et remontant aux temps les plus anciens.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.