Huffpost Maroc mg

France: Combien gagnent les internationaux marocains de Ligue 1?

Publication: Mis à jour:
YOUNES BELHANDA
Montpellier's Younes Belhanda reacts after scoring against Olympique Marseille during their French Ligue 1 soccer match at the Velodrome stadium in Marseille, April 11, 2012. REUTERS/Jean-Paul Pelissier (FRANCE - Tags: SPORT SOCCER) | Jean-Paul Pelissier / Reuters
Imprimer

FOOTBALL - Quels salaires touchent les joueurs marocains évoluant en Ligue 1? Le magazine L'Equipe vient de publier une enquête sur ce que gagnent les footballeurs des plus grands clubs de football français.

Si les internationaux marocains sont assez loin derrière Thiago Silva (PSG), qui remporte la palme du joueur le mieux payé de Ligue 1 avec la coquette somme de 1,1 million d'euros brut par mois, certains sont plutôt bien lotis.

Younès Belhanda, Marocain le mieux payé en Ligue 1

C'est le cas du milieu offensif Younès Belhanda, qui évolue à Nice et touche 200.000 euros brut mensuels. Il est suivi par Nabil Dirar (Monaco), qui gagne 180.000 euros par mois et Mounir Obbadi (Lille), avec un salaire de 80.000 euros. Les trois figurent dans le top 10 des joueurs africains les mieux payés de Ligue 1.

Viennent ensuite Youssouf Hadji (Nancy-Lorraine), qui gagne 50.000 euros par mois, son coéquipier Michaël Chrétien (30.000 euros), Yacine Bammou (Nantes, 30.000 euros), Yunis Abdelhamid (Dijon, 25.000 euros) et Youssef Aït Benasser (Nancy-Lorraine, 25.000 euros).

Le PSG en tête

Dans le top 10 du classement général, le PSG est le club dont les joueurs sont le mieux payés, entre 400.000 et 1,1 million d'euros. Leur entraîneur, Unaï Emery, est également l'entraîneur qui touche le plus gros salaire (420.000 euros). Les salaires les plus bas sont enregistrés à Dijon (20.000 euros).

LIRE AUSSI: Mehdi Benatia gagne 7,5 millions d'euros par an selon "France Football"

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les dix futurs grands footballeurs marocains
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction