Huffpost Algeria mg

Le pétrole en baisse sur la semaine malgré l'accord sur la production

Publication: Mis à jour:
OIL PRICE
File format is EPS10.0. | lvcandy via Getty Images
Imprimer

Les prix du pétrole poursuivaient leur recul vendredi en cours d'échanges européens, la vigueur du dollar et le redémarrage de la production aux Etats-Unis étouffant l'optimisme né de l'accord des pays producteurs de pétrole pour limiter leur production.

Vers 11H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 53,80 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 20 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour le contrat de janvier cédait 38 cents à 50,52 dollars.

Les cours de l'or noir, qui avaient atteint leur plus hauts niveaux de l'année lundi après l'annonce que d'autres producteurs s'aligneraient sur l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) pour limiter leur production, ont reculé tout au long de la semaine et évoluaient vendredi plus bas qu'à la clôture de la semaine dernière.

"La force du dollar, qui atteint des plus hauts en 14 ans face à l'euro après la décision de la Réserve fédérale américaine (Fed), a limité la hausse possible des cours du brut", ont commenté les analystes de JBC.

La Fed a relevé son taux directeur, comme l'attendaient les marchés, mais a également laissé entendre qu'elle pourrait à nouveau l'augmenter à trois reprises en 2017 pour limiter l'inflation.

La force du billet vert, qui sert de référence aux échanges de barils, pénalise les investisseurs utilisant d'autres devises pour acheter du pétrole.

Par ailleurs, les marchés scrutaient la production américaine, dont les extractions de pétrole de schiste plus coûteuses pourraient être relancées par la hausse des cours.

"La résistance des producteurs américains de pétrole de schiste a été prouvée par le dernier rapport de l'EIA (Energy Information Administration, antenne du département américain de l'Énergie ou DoE). Selon ce rapport, les extractions de pétrole de schiste sont attendues en hausse en janvier, pour la première fois en six mois", ont noté les analystes de PVM.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.