Donald Trump s'est mis dans la poche les patrons de Tesla et Uber

Publication: Mis à jour:
DONALD TRUMP
Donald Trump s'est mis dans la poche les patrons de Tesla et Uber | Getty Images
Imprimer

INTERNATIONAL - Le président élu américain Donald Trump a annoncé ce mercredi 14 décembre la nomination des patrons d'Uber et de Tesla dans son "Forum stratégique", quelques heures avant une rencontre très attendue avec des patrons de la Silicon Valley.

Travis Kalanick, PDG d'Uber, et Elon Musk de Tesla et SpaceX vont rejoindre cette instance, qui réunit déjà 16 grands patrons américains et que Donald Trump consultera pour élaborer et évaluer sa politique économique. Ils sont les deux seuls dirigeants de la Silicon Valley à figurer dans ce Forum. La PDG d'IBM Ginni Rometty y est également mais "Big Blue" est basé à New York.

Les dirigeants de Uber et Tesla prendront également part à la rencontre prévue avec le président élu des Etats-Unis en début d'après-midi dans sa tour près de Central Park à Manhattan. Le sujet principal de la rencontre devrait être l'emploi: le futur président, qui s'efforce de concrétiser sa promesse de rapatrier des milliers d'emplois partis dans des pays où la main d'oeuvre est bon marché, devrait les pousser à créer des emplois aux Etats-Unis.

Il a déjà indiqué vouloir voir notamment Apple, dont les célèbres smartphones sont fabriqués en Chine, ouvrir une "très grande usine" aux Etats-Unis, "la plus grande et la meilleure".

Jeff Bezos d'Amazon, Tim Cook d'Apple, Larry Page et Eric Schmidt d'Alphabet (Google), Sheryl Sandberg de Facebook, Safra Catz d'Oracle devraient également être présents à ce rendez-vous. Indra Nooyi, la PDG de Pepsico, sera le dix-neuvième membre de ce "Forum Stratégique" présidé par le patron du fonds d'investissement Blackstone, Stephen Schwarzman.

Un réseau crucial

Cet organe consultatif devra éclairer Donald Trump sur la manière dont "les mesures gouvernementales affectent la croissance économique, la création d'emplois et la productivité", a indiqué l'équipe de transition du président-élu dans un communiqué annonçant sa création le 2 décembre dernier.

Le Forum compte déjà parmi ses membres les patrons de la banque JPMorgan Chase (Jamie Dimon), des studios Walt Disney (Bob Iger), du constructeur automobile General Motors (Mary Barra) ou de l'avionneur Boeing (Jim McNerney).

"L'Amérique a les entreprises les plus innovantes et vibrionnantes du monde et les patrons pionniers rejoignant ce Forum aujourd'hui sont au sommet dans leur secteur" respectif, s'est réjoui Donald Trump dans un communiqué.

L'arrivée de Travis Kalanick et Elon Musk est une belle prise pour Donald Trump à qui le secteur technologique a réservé jusqu'ici un accueil plutôt froid. La Silicon Valley a soutenu en grande majorité la candidate démocrate Hillary Clinton pendant la campagne électorale, à l'exception de Peter Thiel, co-fondateur de PayPal et investisseur de la première heure dans Facebook, aujourd'hui dans l'équipe de transition de Donald Trump.

LIRE AUSSI: