Maroc Export et la BAD veulent accompagner le secteur privé dans ses investissements en Afrique

Publication: Mis à jour:
AFRICA
Imprimer

MAROC EXPORT - Le Centre de promotion des investissements marocains, Maroc Export, se penche actuellement sur un nouveau projet en partenariat avec la Banque africaine de développement (BAD).

Le projet en question a pour ambition d'accompagner le secteur privé dans le développement de ses activités sur le continent. Il porte sur l’établissement d’activités de conseils aux investisseurs sur les marchés africains et les sources de financement, rapporte le quotidien Le Matin.

Celui-ci a également pour objectif l’animation d’un "réseau Afrique pour faciliter les échanges entre le Maroc et le reste du continent".

Un guide pour investir en Afrique

Le projet prévoit aussi d'éditer un guide sur les marchés africains à destination des investisseurs. A travers cette initiative, le but est aussi d'identifier les contraintes auxquelles les investisseurs marocains doivent faire face sur ces marchés.

Pour mener à bien son projet, Maroc Export devra recruter trois experts en conseil à l’exportation pour une durée de 20 moins chacun, explique la BAD qui finance le projet à travers un don.

Les profils recherchés sont: un expert en conseil à l’export chef d'équipe, un expert en contraintes à l’export et un consultant en accompagnement à l’export vers l’Afrique.

"D’autres acquisitions pour l’appui aux services de communications sont également prévues", souligne la BAD.

Le Maroc est le premier bénéficiaire des interventions de la Banque africaine de développement (BAD) en Afrique du Nord. Dans son rapport annuel pour l'année 2016, l’institution indique le royaume a jusqu'ici "bénéficié de financements d’opérations d’un montant total de 7,44 milliards d’UC", soit près de 10,8 milliards de dollars. Le montant représente près de 37,5% des financements accordés par la banque aux pays l’Afrique du Nord.