Huffpost Maroc mg

Le boom de la "baby food" au Maroc

Publication: Mis à jour:
FEEDING BABY
Le boom de la "baby food" au Maroc | JGI/Tom Grill
Imprimer

ÉCONOMIE - Le marché de la nourriture pour bébés connaît un véritable essor au Maroc depuis 2009. C'est ce qui ressort des conclusions d'un rapport publié par Canadean, une société internationale spécialisée dans les études de consommation.

En six ans, le marché de la "baby food" a progressé de 39,4% en termes de volume dans le royaume, stimulé par la demande de la classe moyenne qui ne cesse de croître et dont les revenus sont suffisants pour acheter des aliments pour bébés, notamment dans les supermarchés, note le rapport.

"Une croissance plus forte a été empêchée par un déclin progressif du nombre de naissances", nuance Canadean, qui explique que le marché devrait tout de même encore augmenter de 24,3% au cours des six prochaines années.

Selon le rapport, le marché de la nourriture pour bébés au Maroc a été stimulé par une économie relativement stable et en croissance, "même si une grande partie de la population continue de vivre avec un faible revenu et ne peut pas acheter d'aliments commerciaux pour bébés".

Les parents achètent surtout du lait en poudre

Le lait en poudre arrive en première place des denrées spécialisées pour les bébés achetées par les couples marocains. Il s'accapare 80% du marché de la nourriture pour bébés en termes de ventes en 2015.

Les céréales sont la deuxième denrée achetée par les parents (14% des ventes) tandis que les petits repas préparés et autres produits arrivent en dernier (6% des ventes).

Sans surprise, deux multinationales dominent le marché, Danone et Nestlé, qui se sont accaparées 83% du marché de la "baby food" en termes de volume, et 82% en termes de valeur en 2015. Nestlé arrive en première place en termes de volume et Danone en termes de valeur.

Enfin, toujours selon le rapport, la plupart des aliments pour bébés sont distribués par l'intermédiaire des pharmacies, qui ont représenté 54% du volume des ventes en 2015, contre 41% pour les supermarchés et hypermarchés.

LIRE AUSSI: Alimentation pour bébés: Agro-Food Industrie, la success-story marocaine "halal certified"