Arrestation d'un Tunisien membre présumé de l'État Islamique en Allemagne

Publication: Mis à jour:
HANDCUFFS
Daniel Aguilar / Reuters
Imprimer

Un Tunisien de 24 ans arrivé en 2015 en Allemagne où il était chargé de mener une opération pour le compte du groupe Etat islamique (EI) a été interpellé et placé en détention, a indiqué jeudi le Parquet fédéral allemand.

Le mandat d'arrêt a été délivré mercredi à l'encontre du suspect, présenté comme Charfeddine T. et soupçonné d'avoir été chargé de la "mise en oeuvre en Allemagne pour le compte de l'EI d'un contrat" dont la nature est pour le moment inconnue, indique dans un communiqué le Parquet de Karlsruhe (sud-ouest), compétent dans les affaires de terrorisme.

Après avoir rejoint l'organisation jihadiste, il est arrivé en octobre 2015 en Allemagne où il est entré en contact avec un responsable des opérations à l'étranger de l'EI, poursuit le Parquet fédéral.

Il a ensuite obtenu "l'autorisation ou le soutien" de ce responsable pour mener en Allemagne une opération dont les investigations n'ont pour l'instant pas pu déterminer s'il s'agissait ou non d'un attentat, selon la même source.

Le jeune homme a été présenté jeudi à un juge qui l'a placé en détention, indique le Parquet fédéral.

Plusieurs migrants arrivés à la faveur de la crise migratoire qui a vu près de 900.000 demandeurs d'asile arrivés en Allemagne en 2015 ont été incarcérés en raison de liens avec le groupe Etat islamique.

En octobre, un Syrien s'est donné la mort en prison après avoir été arrêté alors que selon les enquêteurs il se préparait à commettre un attentat contre un aéroport de Berlin.

L'Allemagne a connu en juillet deux attentats, l'un à l'arme blanche l'autre à l'explosif, commis par des réfugiés et revendiqués par l'EI. Ces actions n'ont pas fait de morts.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.