Le 2e Prix Assia Djebar du roman attribué

Publication: Mis à jour:
COLLAGE
Facebook/Anep Groupe
Imprimer

Le 2e prix Assia Djebar du roman a été attribué mardi 13 décembre 2016 à Samir Kacimi pour son oeuvre en arabe " كتاب الماشاء", Lynda Koudache pour son livre en tamazight "Tamacahut Taneggarut" et Djamel Mani pour son roman en français "Yoko et les gens du Barzakh".

La cérémonie de remise de ce prix littéraire, du nom de la défunte écrivaine, romancière, poète, académicienne algérienne Assia Djebar, décédée en février 2015, a eu lieu au Centre international des conférences (CIC) en présence des responsables du groupe ANEP, co-organisateurs et cadres d'état.

Lors de son allocution, Khadda Najet, présidente du Jury, a souligné la diversité linguistique en Algérie à travers la "forte participation des écrivains dans les trois langues".

L'écolier Mohamed Farah Djeloud, consacré "champion 2016 de Arab reading challenge'‘ a également été honoré mercredi soir, après avoir lu un texte de Assia Djebar.

Lors de la première édition, le prix Assia Djebar a été attribué à Abdelwahab Aissaoui, pour son roman en arabe la "Sierra de muerte", Rachid Boukherroub son roman en tamazignt "Tisslith N'ou Ghanim" (La mariée de roseau) et Amine Aït El Hadi pour son roman en langue française "L'aube de l'au-delà.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.