Huffpost Algeria mg

Pollution du littoral de Bousmaïl: Tonic emballage doit régler le problème avant mars

Publication: Mis à jour:
POLLUTION BOUSMAIL
Facebook
Imprimer

Le ministre des Ressources en eau et de l'Environnement, Abdelkader Ouali a indiqué, mardi à Tipasa, que le groupe Tonic emballage, principal responsable de la pollution du littoral de Bousmaïl avait jusqu'à mars prochain pour régler le problème à défaut de quoi l'unité sera fermée.

"On ne peut passer sous silence la dégradation de l'environnement causée par les eaux industrielles non traitées déversées dans le littoral de Bousmaïl", a averti le ministre qui s'adressait au responsable du groupe.

Qualifiant la situation de "catastrophe", M. Ouali a précisé que son département a pu, depuis son intervention en juillet dernier, réduire le taux de pollution en procédant à la fermeture provisoire de l'unité.

Il a fait savoir que des mesures ont été prises à l'effet de contrôler, mensuellement, le taux de pollution et effectuer des analyses, mettant l'accent sur la nécessité de contacter l'importateur chargé d'approvisionner l'unité en équipements pour la station de traitement des eaux industrielles.

Lors de sa visite d'inspection du projet de la station de traitement des eaux usées de Bousmaïl, le ministre a insisté sur l'impératif de respecter les délais fixés au mois de mars prochain pour permettre aux autorités de mettre un terme au problème.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.