Huffpost Maroc mg

Ils nous ont quittés en 2016

Publication: Mis à jour:
Imprimer

DÉCÈS - De Leila Alaoui à Mouhcine Fikri, retour sur ces Marocains qui par leur vie ou par leur mort tragique ont marqué les esprits de leurs compatriotes.

  • 18 janvier 2016 - Leila Alaoui
    La photographe franco-marocaine est décédée le 18 janvier suite à des blessures par balles. Cette dernière se trouvait devant le café Capuccino à Ouagadougou, cible d'une attaque terroriste. Elle se trouvait dans la capitale burkinabé pour réaliser des photographies pour le compte d'Amnesty international. Son décès a suscité une immense émotion dans le pays où les hommages à la jeune femme et son travail se sont multipliés.
  • 5 février 2016 - Tayeb Saddiki
    Né le 5 janvier 1939, il aura marqué l'histoire du théâtre en ayant écrit près de 80 pièces, dont plusieurs sont des adaptations d'oeuvres étrangères en arabe. Ce natif d'Essaouira s'est, aussi, beaucoup investi dans la vie culturelle de sa ville, en fondant notamment le festival musical d'Essaouira en 1980. Dans les années 2000, il avait lancé son théâtre privé, au quartier CIL à Casablanca.
  • 19 février 2016 - Moha Oulhouceine Achibane
    Figure emblématique de la scène culturelle marocaine, Moha Oulhouceine Achibane, surnommé le "Maestro", a entamé sa carrière artistique dès 1950 au cours de laquelle il a trôné sans partage, pendant plus de 60 ans, à la tête de l'art d'Ahidous du Moyen-Atlas. Il a rendu l'âme dans son village d'Azrou Aït Lahcen, cercle de Lakbab (province de Khénifra). Il était âgé de plus de 100 ans (sa date de naissance exacte n'est pas connue).
  • 5 avril 2016 - Larbi Yacoubi
    L'artiste costumier et dandy tangérois est décédé, à l'âge de 86 ans, dans une clinique de Tanger où il a été admis pour des soins des suites d'une longue maladie. Larbi Yacoubi a longtemps été le dandy le plus célèbre du Maroc. On ne comptera plus ses apparitions dans des films nationaux et étrangers, comme "Wechma" de Hamid Bennani, "Le retour de l'étalon noir" de Francis Ford Coppola, "Le Messager"...
  • 16 avril 2016 - Miloud Chaabi
    DR
    Pionnier de l'immobilier au royaume et fondateur de Ynna Holding, Miloud Chaâbi est décédé le16 avril à 86 ans suite à un arrêt cardiaque, dans un centre hospitalier en Allemagne. Ce "berger qui a décroché la lune", comme écrivait en 2007 le magazine Telquel, parti de rien, était à la tête d’une fortune de 800 millions de dollars, selon le classement 2016 du magazine Forbes.
  • 19 avril 2016 - Ronit Elkabetz
    Reuters
    L'actrice israélienne, née d'une famille juive marocaine originaire d'Essaouira, est décédée à Tel Aviv à l'âge de 51 ans des suites d'un cancer. Figure phare du nouveau cinéma israélien, elle a également multiplié les rôles en France ("Cendres et Sang", "Tête de turc", "Les mains libres"...). L'actrice a aussi mis en scène avec son frère Shlomi Elkabetz trois films s'inspirant de l'histoire de leurs parents, "Prendre femmes", "Les sept jours" et "Gett, le procès de Vivianne Amsalem", nommé aux Golden Globes 2015.
  • 14 juin 2016 - Mohamed Kouam
    Cité universitaire de Paris
    Le directeur de la Fondation Maison du Maroc (FMDM) Mohamed Kouam est décédé dans un hôpital parisien, des suites d'un longue maladie. Professeur universitaire, ancien président d’université et ancien conseiller du ministre de l’Enseignement supérieur au Maroc, Mohamed Kouam a fait de la Fondation Maison du Maroc à Paris "un vecteur porteur de création et d’innovation et un espace de tolérance, de partage des connaissances et de diffusion de la culture de paix", indique l'agence.
  • 10 août 2016 - Boris Toledano
    MAP
    Le président de la communauté juive de Casablanca, Boris Toledano, s'est éteint à Casablanca à l'âge de 97 ans. Il est décédé suite à un malaise, d'après ses amis et ses proches. Ses obsèques ont eu lieu jeudi 11 août au cimetière israélite de la capitale économique. En juillet 2006, le roi Mohammed VI avait décoré Boris Toledano du Wissam Al-Arch de l’ordre d’officier.
  • 14 juillet 2016 - Fatima Charih
    DR
    Jeudi 14 juillet à Nice, le terroriste Mohamed Lahouaiej-Bouhlel débarque sur la Promenade des anglais, noire de monde, au volant d'un camion. 84 personnes sont tuées. Parmi elles, Fatima Charih. Cette Marocaine, mère de sept enfants, était installée à Nice depuis 32 ans. En tout, quatre personnes de nationalité marocaine sont décédées lors de cette attaque.
  • 22 septembre - Mohamed El Idrissi
    Le chanteur populaire marocain est décédé à Paris à l'âge de 83 ans après une longue maladie. Né en 1933 à Salé, Mohamed El Idrissi est considéré comme étant l'un des précurseurs de la chanson marocaine moderne, avec ses titres "Andi badaouia" ou "Bent Bladi Zina".
  • 30 septembre 2016 - Brahim Zniber
    Brahim Zniber, 94 ans, s’est éteint le 30 septembre dernier, laissant derrière lui un empire dans l’agro-business qu’il a construit pendant près de soixante ans. Né dans les années 1920 à Salé, Brahim Zniber a démarré, en 1956, son aventure dans la vini-viticulture. En 1986, il fonde Diana Holding, un empire financier qui s'étend de la vigne à la grande distribution en passant par le textile. Diana Holding occupe le 7ème rang dans le classement des plus importants groupes privés au Maroc, avec un chiffre d’affaires de 3 milliards de dirhams et 6.500 emplois directs.
  • 28 octobre 2016 - Mouhcine Fikri
    Ce marchand de poisson de 31 ans, à qui les autorités de la ville avaient confisqué sa marchandise, est mort écrasé dans un camion-benne de ramassage d’ordures, suscitant l'indignation des Marocains. Plusieurs manifestations ont été organisées dans le royaume, poussant des centaines de milliers de personnes dans les rues pour protester contre la "hogra".

LIRE AUSSI:Ces personnalités marocaines décédées en 2015