Huffpost Algeria mg

Algeria 2.0 au rendez-vous après avoir frôlé l'annulation

Publication: Mis à jour:
IMG_2038
Khaled Drareni pour le HuffPost Algérie
Imprimer

L’évènement était sur le point d’être annulé, mais il aura suffi d’un message d’espoir envoyé par un étudiant pour que l’organisateur de "Algeria 2.0" se ravise et sauve cette cinquième édition. C’est du moins ce que Karim Embarek a confié lors de l’ouverture de cette manifestation mardi 13 décembre au Cyber-parc de Sidi Abdallah à Alger.

Confrontés à des difficultés de sponsoring vite réglées, les organisateurs ont finalement planté le décor, déballé les banners, confirmé les invitations et ouvert ce que beaucoup considèrent comme le plus grand évènement web et TIC en Algérie.

Ils étaient plus de 500 jeunes venus pour la plupart de très loin pour assister à l’ouverture. Lotfi, étudiant originaire de Annaba, a démarré de chez lui à 6H00 pour ne pas rater Algeria 2.0. "Je viens chaque année car il est important pour moi d’être ici, et de suivre de près l’évolution de la sphère web. Mais ce qui me passionne le plus c’est surtout de discuter concrètement avec tous les experts algériens et étrangers et comprendre leur mode de fonctionnement et de réflexion. Pour moi c’est inestimable », confie-t-il avec un air de fascination et surtout de satisfaction.

Algeria 2.0 est considéré par ses concepteurs comme un carrefour international des professionnels des technologies de l’information et de la communication et du web 2.0, avec l’objectif d’"assurer une mutation vers un avenir numérique".

Mais où est donc "cette mutation" qui tarde encore à venir ? Pour Karim Embarek, organisateur de l’évènement, cette mutation ne peut naître que de la volonté des experts du domaine de rendre plus fort ce générateur de contenus. Il ne cache pas aussi sa fierté d’avoir obtenu le sponsoring historique de Facebook, chose qui ne s’était jamais produite auparavant.

Côté experts, on est toujours à la recherche d’idées neuves et de contacts intéressants. Ils sont d’ailleurs très nombreux dans les couloirs du cyber-parc à discuter, échanger et préparer même la sixième édition.

Pour Karim Brahiti, entrepreneur et directeur général de LVSC Méditerranée, Algeria 2.0 a réussi à devenir un évènement pérenne en s’inscrivant dans la durée, et à se réinventer.

Même constat chez Chamseddine Bezzitouni. Le responsable de la filière InHub du groupe Intuition a mis l’accent lors d'un atelier sur l’écosystème entreprenarial sur l’accompagnement des porteurs de projets dans la création de leurs entreprises innovantes.

Algeria 2.0, qui a bien failli ne pas se tenir cette année, a bel et bien commencé, avec plus de participants que la précédente édition et davantage d’espoirs pour que la manifestation devienne une plateforme d’innovation, de rencontres et de réflexion.