Vers un contrôle à la loupe des hauts cadres de l'administration tunisienne

Publication: Mis à jour:
ADMINISTRATION TUNISIENNE
huffpost Tunisie
Imprimer

Afin d'améliorer le rendement de l’administration tunisienne, le directeur général du Comité général de la Fonction publique, Mohamed Sami Ben Romdhane, a proposé la mise en place d’un mécanisme indépendant et neutre permettant de dresser le bilan des activités des hauts cadres des institutions publiques.

En se référant à cette base de données, il serait plus facile d’évaluer et de choisir judicieusement les futurs responsables sur la base de leurs compétences et de leurs performances, a indiqué M. Ben Romdhane à la TAP en marge d’un colloque, à Tunis, sur ”la haute fonction publique au sein de l’administration tunisienne“, tenu mardi 13 décembre 2016.

Cette décision entre dans le cadre de stratégies mises en place par le ministère de la Fonction publique et de gouvernance pour motiver ses cadres et limiter les taux d'absentéisme au niveau des administrations tunisiennes. De nombreuses campagnes de sensibilisation ont été lancées à cet effet.

Selon les résultats de la campagne dite d” ‘évaluation de la valeur du travail”, menée durant le mois de mai 2016, le taux moyen d'absentéisme dans les administrations tunisiennes s’élève à 14%, atteignant 47% dans certaines administrations, indique l’ancien ministre de la Fonction publique, de la Gouvernance et de la Lutte contre la corruption, Kamel Ayadi dans une interview accordée à Mosaique FM.

Les retards sont justifiés à hauteur de 58% par les problèmes du transport, l’accompagnement des enfants à l’école (34%) ou par des raisons personnelles, comme le paiement des factures dans d’autres administrations (21%). Le ministre avait avancé, par ailleurs, que le coût des jours d’absence pour maladie justifiés par un certificat médical, dans l’administration publique, s’élèvent à 2,7 millions de jours par an. Ces absences représentent 4,5% de la masse salariale et 2% du budget de l’État.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.